Lesrapports intergénériques dans l'oeuvre de Camilo José Cela : roman, nouvelle et récit de voyage

par Georges Nana

Thèse de doctorat en Espagnol

Sous la direction de Geneviève Champeau.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    La nouvelle et les genres brefs en général occupent une proportion écrasante dans la production littéraire de Camilo José Cela dont on connaît mieux les récits de voyage et les romans. Pourtant, la poétique de la nouvelle dépasse les frontières de ce genre et informe l'oeuvre entière de cet auteur. Ce constat invite à examiner quelles relations se tissent par ce biais entre les différents genres, par delà les spécificités génériques. Pour ce faire, on se penche d'abord sur la notion de genre littéraire et on s'interroge sur la position adoptée par l'écrivain lui-même sur cette question. Les paratextes, lieux privilégiés de la réflexion métanarrative, ne cessent de récuser le cloisonnement de la littérature en catégories étanches et les positions normatives. Aussi bien dans le roman que dans le récit de voyage et le roman, C. J. Cela développe une poétique du fragment et de la discontinuité. Ses oeuvres se construisent sur la base d'unités narratives brèves disposées selon le principe de la parataxe. Cette organisation visible dans la présentation typographique des oeuvres est renforcée par l'intégration de marériaux divers qui constituent autant d'éléments de discontinuité dans les textes. Si C. J. Cela nomme "apuntes", c'est-à-dire "notes", ses nouvelles, cette appellation pourrait être aussi appliquée au roman qui évacue toute véritable intrigue et au récit de voyage qui le réduit au minimum. En l'absence d'une véritable intrigue qui puisse remplir la fonction de force centripète dans le récit, l'épisode et le tableau l'emportent sur la trame, le détail occupe le premier plan tandis que la stylisation réduit à quelques traits le monde représenté. Quelle que soit l'appartenance générique d'une oeuvre, son écriture est marquée du sceau du "dire bref" dont participe encore l'oralité du discours. Cet art de la briéveté imprime un style unique aux oeuvres de cet écrivain.

  • Titre traduit

    Intergeneric relations in the work of Camilo José Cela : novel, short story and trvel narrative


  • Résumé

    Camillo José Cela's travel narratives and novels are very well known. However, the short story and other short literary works, that occupy a considerable proportion of his writing, shape his poetics. In his works, the poetics of the short story go beyond the boundaries of this genre and give meaning to the author's entire production. This statement invites one to examine which connections exist between the different genres beyond the generic specificities. To accomplish this, one focuses first on the notion of literary genre and one examines Cela's position with regard to this question. The paratext, privileged domain of the metanarrative discourse, constantly rejects normative postures and the separation of literature into establishes categories. In the travel narrative as well as in the novel, C. J. Cela exhibits a poetic of fragment and discontinuity. His works are constructed using brief narrative elements arranged according to the principe of the paratexis. This structure, evident in the typographic presentation of the works, is reinforced by the integration of diverse materials which constitue so many components of discontinuity in the text. If Cela calls his short stories "apuntes", that is, "notes", this label could also be applied to the novel, which renounces any real plot, and to the travel narrative which reduces the plot to the minimum. In the absence of a true plot which might serve as a centripetal force in the narrative, the episode and the scene trump the plot. Detail and anecdote ocupy the first place while stylization reduces the universe that he paints to a few touches. Whatever the generic connection of a work, C. J. Cela's writing style is characterized by the concise discourse in which the oral speech is a substantial component. This practice of brevity brands a style unique to this writer's literary creation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (444 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 423-437. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.