La question de l'origine dans l'oeuvre dans l'oeuvre de Salman Rushdie : autour de "The Satanic verses"

par Oussama Ayara

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Hervé Fourtina.

Soutenue en 2005

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Cette étude propose une approche de la notion d'origine dans l'œuvre de Rushdie en général et dans The Satanic Verses en particulier, qui tente de mettre en question ce qui est couramment tenu pour une critique radicale de la part du romancier des conceptions " fixes " de l'origine, qu'elles soient ethniques ou religieuses, ainsi que sa représentation dialogique de l'altérité. Elle tente de montrer, à travers une analyse de la représentation de l'Islam, que la critique rushdienne de l'origine est en partie ancrée dans le terrain solide de la filiation, et de dévoiler les paradoxes inhérents à cette situation. En partant de l'opposition du père au fils dans Midnight's Children, nous tentons de relever les caractéristiques du chemin emprunté par le fils, et de révéler qu'il demeure déterminé par la figure paternelle. Après une analyse de la représentation rushdienne de l'altérité, nous voyons que le chemin en question peut être mieux décrit en tant que détail d'une réaction mimétique fondamentale à l'Autre. Notre approche de l'altérité s'appuie sur l'anthropologie mimétique de René Girard, qui permet non seulement de découvrir une facette riche, et jusque-là ignorée du roman, mais aussi d'utiliser les analyses rushdiennes des mécanismes de l'altérité afin de repérer les limites de sa propre représentation du rapport entre le Moi et l'Autre. Un réexamen du soi-disant dialogisme du roman fait également partie de cette approche générale de l'altérité. Enfin, nous examinons les configurations de la fin dans The Satanic Verses, parce qu'elles nous révèlent la conception rushdienne de l' " origine " comme projet, ainsi que sa conception de l'ordre et du désordre.

  • Titre traduit

    The question of origin in Salman Rushdie's fiction : on "The satanic verses"


  • Résumé

    This study offers an approach to the notion of origin in Rushdie's fiction in general, and in The Satanic Verses in particular. It questions what is commonly considered as the writer's radical critique of fixed “origins”, ethnic or religious, as well as his dialogic representation of otherness. It shows, through an analysis of the work's representation of Islam, that Rushdie's critique of origin is partly rooted in a particular conception of filiation, and lays bare the paradoxes inherent in that position. Starting from the son's opposition to the father in Midnight's Children, which provides the general framework within which we approach the notion of origin, we try to inquire into the specific features of the son's processes of liberation, and reveal how it is framed by the father figure. After an analysis of Rushdie's representation of otherness, we see that that process can be best characterised as part of a more general mimetic response to the “Other”. The key to our argument is derived from René Girard's mimetic anthropology, which allows us not only to discover a rich, and mostly ignored side of Rushdie's fiction, but also to use his (Rushdie's) novelistic analyses of the mechanisms of othering to examine the limits of his own representation of the relationship between self and other. A re-examination of the so-called dialogism of the novel is also part of our general approach to otherness. Finally, we examine The Satanic Verses's configurations of the end, because reveal the writer's conception of the “origin” as a project, as well as his conception of order and disorder.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(691 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 670-681. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.