Les manuels de conduite à l'usage des femmes en Angleterre au dix-huitième siècle

par Andréa Baron

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Marie-Claire Rouyer.

Soutenue en 2005

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Au XVIIe siècle en Angleterre, et jusqu’à la Restauration environ, les livres de conduite sont destinés à un lectorat masculin de nobles et de lettrés. L’apparition historique du livre de conduite pour les femmes se situe à la fin du XVIIe siècle, et le XVIIIe siècle enregistre un grand nombre de parutions destinées aux femmes de la bourgeoisie, écrites de plus en plus par des auteurs féminins. Loin d’offrir une voix monocorde, les livres de conduite sont des constructions textuelles riches en variations, dont le sens n’est jamais figé une fois pour toutes. Ils sont un matériau de choix pour définir et analyser l’élaboration du genre/gender féminin, ses invariants et ses variables, mais aussi pour évaluer le poids de cette marque identitaire dans les relations hommes/femmes. Qu’est-ce qui se joue dans l’entre-deux de la norme et du réel ? Comment se traduit l’incorporation de ces proscriptions et prescriptions dans l’habitus féminin ? Le livre de conduite jouxte d’autres productions de la littérature didactique, romans et périodiques en particulier. Il est intéressant de le placer dans ce système de normes, et de définir sa différence, et éventuellement son hétérogénéité. Il est nécessaire de le confronter aux événements politiques, aux pratiques économiques et culturelles, et de montrer la place de ce discours insistant dans le système des valeurs, son irréductible et souvent minuscule émergence, en remettant en question les synthèses toutes faites. Décrire sa dispersion et ses règles de formation, le pourquoi de sa prolifération et de l’engouement qu’il suscite dans une certaine classe sociale, à un moment donné de l’histoire des femmes, sont les objets de cette étude.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Conduct books for women in Eighteenth-century England


  • Résumé

    In seventeenth-century England, up to the Restoration, conduct books were written for a reading public of nobles and learned men. Conduct books for women made their historical appearance at the end of the seventeenth century, and the eighteenth century saw a large number of these publications, which were written more and more frequently by female authors for the benefit of middle-class women aspiring to gentility. Conduct books offer a rich variety of textual constructions, whose meaning cannot be fixed once and for all. They provide a wide range of material to define and analyse the variations in the notion of gender, its changes and its permanent features, but also to assess the impact of this marker of identity on the relationships between men and women. What is at play in the gap between the norm and reality? How did women at the time incorporate these prescriptions and proscriptions within their habitus? Conduct books were not the only productions of didactic literature, as periodicals and novels in the same vein also existed. When placed in this system of norms, it is interesting to define their specificity, and also their heterogeneity. It is necessary to put them in their political, economic and cultural context to show the place occupied by this persistent discourse in the code of values of the time, and its irreducible yet minute development. While at the same time being careful not to adhere to sweeping generalities, the objectives of this survey are to describe and analyse the conventions of the genre, the causes of the proliferation of conduct books, and the keen interest they aroused in a specific social class, at a certain time in the history of women.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par Atelier national de reproduction des thèses à Lille

Les manuels de conduite à l'usage des femmes en Angleterre au dix-huitième siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(585 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le Jury
  • Annexes : Bibliogr. : p. 542-565. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par Atelier national de reproduction des thèses à Lille

Informations

  • Sous le titre : Les manuels de conduite à l'usage des femmes en Angleterre au dix-huitième siècle
  • Détails : 1 vol.(585 p.)
  • ISBN : 2-7295-6207-9
  • Annexes : Bibliogr. p. 542-565. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.