L'intérêt épistémologique de la thèse popperienne du Monde 3

par Edgar Mervin Martial Mba

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Jacques Szczeciniarz.

Soutenue en 2005

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Cette recherche s'inscrit dans le cadre des rapports entre l'épistémologie et la métaphysique. Cette dernière a été tournée en dérision par les membres du Cercle de Vienne. Cependant, Karl Popper a soutenu que la métaphysique ne mérite pas d'être jetée au feu. La thèse du Monde 3 (au même titre que les programmes de recherches métaphysiques) représente le point culminant de la défense poppérienne de la métaphysique. Par cette thèse, Karl Popper conduit à penser que l'épistémologie et l'ontologie sont compatibles. Nous avons, dans cette veine, montré que le Monde 3, en tant que domaine objectif dans lequel la connaissance scientifique existe comme entité objective (objectivité ontologique), est en fait une condition de possibilité de l'application de la méthode poppérienne de la critique intersubjective (objectivité méthodologique). Le Monde 3 permet précisément de développer une sorte d'objectivisme épistémologique utile pour faire front contre le subjectivisme, le psychologisme, le sociologisme, et le relativisme. Le Monde 3 s'avère donc nécessaire pour la méthodologie des sciences de la nature, des sciences humaines et sociales. En outre, il se révèle comme un instrument pertinent mais limité en histoire des sciences. En effet, s'il constitue bien le terrain logique approprié sur lequel germe l'explication du passage d'une théorie à une autre, en revanche il s'avère être un sol stérile pour la compréhension des conditions extralogiques du changement scientifique : l'épistémologie historique poppérienne projette une image de la science dont il manque plusieurs pixels.

  • Titre traduit

    On the epistemological interest of the popperian thesis of world 3


  • Résumé

    This research focuses upon the links between epistemology and metaphysics. The latter was spurned by the members of the Circle of Vienna. However, Karl Popper proposed that metaphysics should not be disregarded completely. The thesis of World 3 (with the same title as the research programs of metaphysics) represents the culminating point of Popperian defence of metaphysics. By this thesis, Karl Popper brings us to think that epistemology and ontology are compatible. We, in this scope, showed that World 3 as an objective field, in which scientific knowledge exists as an objective entity (ontological objectivity), is in fact a condition of possibility of the application of the Popperian method of intersubjective criticism (methodological objectivity). World 3 precisely enables the development of a type of useful epistemological objectivism to stand, against subjectivism, psychologism, sociologism, and relativism. World 3 thus proves necessary for the methodology of the sciences of nature, and of the human and social sciences. Moreover, it appears to be a relevant but somewhat limited instrument in the history of sciences. Indeed, if it does form the appropriate logical ground, upon which arises the explanation of the passage of one theory to another, in return, it proves to be a sterile ground for the comprehension of the extralogical conditions of scientific change: the historical Popperian epistemology projects an image of the science that misses several pixels.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 422 f.
  • Notes : Thèse : 2005BOR30009
  • Annexes : Bibliogr. f. 392-416. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.