Activation automatique et contrôlée de la mémoire sémantique : amorçage associatif vs catégoriel en champ visuel divisé et potentiels cognitifs

par Sarah Bouaffre

Thèse de doctorat en Sciences cognitives

Sous la direction de Anne Beuter.

Soutenue en 2005

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    L'étude de l'organisation de la mémoire sémantique, centrée sur l'activation des connaissances verbales à partir d'un mot isolé, est abordée ici par l'enregistrement de temps de réaction et de potentiels cognitifs en situation d'amorçage au sein de paires de mots présentées an champ visuel divisé. Les résultats révèlent deux modes d'activation des informations, modulant des composantes distinctes : 1/ un mode automatique pour les informations associatives, reflété par une N400 et 2/ un mode stratégique pour les informations catégorielles, supporté par une N600. L'activation automatique des informations serait initiée par l'hémisphère gauche, le droit prenant en charge leur activation stratégique. Ce travail conclut à une organisation associative et contextuelle de la mémoire sémantique. Les relations catégorielles n'y seraient pas directement codées et nécessiteraient des stratégies d'appariement pour faciliter le traitement des mots qu'elles relient.

  • Titre traduit

    Automatic and controlled activation of semantic memory : associative vs categorical priming in half-visual field and event-related potentials


  • Résumé

    This research focuses on semantic memory organization. More specifically, we are interested in the activation of verbal knowledge using semantic word pair priming in half-visual field paradigm and based on reaction times and event related potentials (ERPs). This main results showed that two processes are involved in the knowledge activation which is underlied by distinctive cerebral areas : 1/ an automatic activation process for associative knowledge supported by the N400 effect and 2/ a controlled activation process for categorical knowledge supported by the N600 effect. The automatic process appears to involve the left hemisphere, whereas the controlled activation processes involve the right one. To conclude, our research supports a semantic and contextual organization of the semantic memory. Categorical relations do not appear to be coded directly but require a strategic activation to facilitate the processing between related words.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (171 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTP 2005/5
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.