Le mangeur contemporain : une sociologie de l'alimentation

par Matthieu Duboys de Labarre

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Didier Lapeyronnie.

Soutenue en 2005

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Cette thèse est une analyse de l'expérience matérielle et imaginaire du mangeur contemporain. Son champ d'investigation comprend l'ensemble du schéma culinaire : autoproduction, approvisionnement, stockage et conservation, cuisine et consommation des aliments. De plus, une étude spécifique a été réalisée autour de la pratique de régime amincissant. Ce travail met en lumière comment les comportements du mangeur sont portés par trois logiques fondamentales (fonctionnel, diététique et authentique). L'acteur tâche de les intégrer, sans jamais y parvenir totalement. De ce point de vue, l'expérience alimentaire se caractérise par un système d'habitudes ouvert à la réflexivité. La réflexivité alimentaire ne se construit pas dans le vide. Elle s'inscrit dans des cadres (culturels, environnementaux, biographiques et sociaux) qui constituent ses "horizons de potentialités". Enfin, au travers du cas particulier de l'expérience du régime au féminin, nous montrons que le rapport à soi, porté par les pratiques alimentaires, ne se limite pas à un narcissisme ou à une intériorisation disciplinaire mais comporte une part de subjectivation.

  • Titre traduit

    The contemporary eater. A sociology of food


  • Résumé

    This thesis is an analysis of the contemporary eater's material and imaginary experience. The investigation field includes every step of the culinary pattern: home production, shopping, storage, cooking and eating manners. Moreover, a specific inquiry was performed about slimming diets. This work underlines how eaters' behaviours are structured according to three fundamental logics (“functional”, “dietetic” and “authentic”). Actors try to combine them, but never achieve completely to do it. From this point of view, the food experience could be characterised by a habit system open to reflexivity. Food reflexivity is not built on vacuum; it lies within a pluri-dimensional framework (cultural, environmental, biographical and social) which constitutes “horizons of potentialities”. Finally, with the particular case of feminine dieting experience, we show that the relation to the self, induced by food practises, is not limited to narcissism or disciplinary interiorization, but include a part of subjectivation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (206 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.183-191

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTS 2005/2
  • Bibliothèque : Institut Européen d'Histoire et des Cultures de l'Alimentation. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 306.4 DUB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MF-2049
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.