Mourir à l'heure du médecin : décisions de fin de vie et expériences des acteurs en réanimation

par Nancy Kentish-Barnes

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Didier Lapeyronnie.

Soutenue en 2005

à Bordeaux 2 .

  • Titre traduit

    Death timed by the doctor : end of life decisions and actors' experiences in intensive care units


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La mort est professionnalisée et médicalisée. A l'hôpital, les patients meurent plus fréquemment en réanimation que dans n'importe quel autre service. La réanimation et les techniques employées ont bousculé notre rapport à la mort. Comment décédons-nous ? Comment une " décision de fin de vie " est-elle prise ? Quelle est l'expérience des acteurs, professionnels et profanes ? Au travers de l'étude de quatre services de réanimation, nous avons pu établir la réalité des pratiques concrètes de la mort et la replacer au cœur des relations professionnelles et des expériences personnelles. La décision de fin de vie est une véritable construction sociale : loin d'être purement objective et médicale, elle est conditionnée par des effets de contexte et par l'engagement des acteurs. L'expérience des médecins, des infirmières et des familles est marquée par l'ambivalence et un travail sur soi constant.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (523 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 461-473

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTS 2005/4

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MF 2345
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.