Les policiers municipaux : les ambivalences d'une profession

par Virginie Malochet

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de François Dubet.

Soutenue en 2005

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Sur fond de préoccupations sécuritaires, les polices municipales se développent en France depuis le début des années 1980. Dans un système policier centralisé, leur expansion pose question. Qu'est-ce qui les différencie de la police d'Etat? A l'échelle de la ville, proposent-elles une réponse policière alternative, plus proche des citoyens, mieux en prise avec leurs problèmes? Cette recherche sociologique analyse le travail et la dynamique de professionnalisation des policiers municipaux à travers le prisme de la proximité. Elle repose sur une enquête de terrain menée dans neuf polices municipales et met en évidence la diversité des situations locales. Les polices municipales sont au service de la loi, mais aussi des administrés, du maire et de leurs propres intérêts professionnels; elles combinent ces différentes logiques d'action, localement, chacune à sa manière, et présentent des visages pluriels, tantôt doux, tantôt durs. Qu'on les regarde sous l'angle de l'activité concrète, des territoires d'intervention, des orientations politiques ou bien des idéaux professionnels, force est de constater l'hétérogénéité d'un monde traversé de part en part par les dilemmes de la légitimation policière. Deux alternatives s'opposent : celle d'une police de proximité préventive et consensuelle, tournée vers la communauté, qui cherche l'approbation populaire au risque d'apparaître faiblement dissuasive, et celle d'une police légaliste et répressive, crispée sur la norme pénale, qui vise à raffermir sa crédibilité institutionnelle au risque de rompre avec le public. Les deux options s'équilibrent mal en pratique et les balancements constants entre l'une et l'autre traduisent les ambivalences de la quête de reconnaissance des policiers municipaux.


  • Résumé

    Based on a concern for security, municipal police forces have been evolving in France since the beginning of the eighties. This development, within a centralised police system, has created a debate. What distinguishes the "municipal police" from the "state police"? Do the municipal police forces offer, at local level, alternative policing geared to the local population and are they more adapted to local needs? This sociological research analyses the work and the professional dynamics of the French municipal police by focusing on the concept of "proximité". It is based on fieldwork investigation carried out in nine municipal police forces identifying of local conditions. The municipal police forces serve the law, but also the citizens, the mayor and their own professional interests. They combine the diverse areas of local responsability presenting a mixed image, both soft and hard. Whether one looks at them from the angle of actual activity, areas of intervention, political orientation or even professional ideals, one is bound to notice the heterogeneous word divided through and through by the dilemma of the legitimisation of the police. Two options are opposed : that of a local police force, pre-emptive and consensual, open to the community looking for popular approval at the expense of being effective or that of a legalistic and repressive force focusing on the legal code and seeking to strengthen its institutional image at the expense of rupture with the public. These two options are difficult to reconcile in practice. The constant swing between one and the other explains the ambivalence of the municipal police forces as they search for respect and acceptance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (462 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 375-386

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTS 2005/1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MF 2326
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.