Corrosion à haute température et à haute pression de composites thermostructuraux à matrice séquencée SiCf/[Si, C, B]m et Cf/[Si, C, B]m pour applications aéronautiques

par Ludovic Quémard

Thèse de doctorat en Sciences chimiques. Physicochimie de la matière condensée

Sous la direction de Alain Guette.

Soutenue en 2005

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Les composites thermostructuraux à matrice séquencée SiCf/[Si, C, B]m et Cf/[Si, C, B]m sont destinés à remplacer les super-alliages dans l'architecture des parties chaudes des moteurs aéronautiques. Leur résistance à l'oxydation/corrosion a été étudiée à partir (i) de vieillissements dans des environnements à haute température et à haute pression, (ii) d'essais mécaniques post-vieillissement à température ambiante, (iii) d'analyses morphologiques post-mortem par le biais de Microscopies Optique et Electronique à Balayage et (iv) de caractérisations physico-chimiques en Diffraction des Rayons X, Microspectrométrie Raman, Spectroscopie Infrarouge à Transformée de Fourier, Spectroscopie de Photons X, Spectroscopie d'Electrons Auger et Microanalyse par Spectrométrie de Rayons X. Les essais de corrosion sont menés à 600 et à 1200°C, pendant des durées pouvant atteindre un millier d'heures dans des mélanges Air/H2O(g) (90/10, 80/20 et 50/50) s'écoulant entre 5 et 10 cm. S-1, de la pression atmosphérique jusqu'à 1 MPa. Les influences des différentes conditions expérimentales et des paramètres propres aux matériaux sont mises en évidence et discutées. En outre, des modes d'initiation et de propagation de la corrosion sont proposés pour chacun des deux matériaux et pour chacune des deux températures étudiées. Enfin, une approche théorique, basée sur les équations de diffusion de Stephan-Maxwell et des calculs thermodynamiques, est développée et permet de prévoir l'ordre de grandeur des vitesses de dégradation du SiC et du B4C dans des environnements à haute température et à haute pression. Le modèle analytique prend en compte les phénomènes d'inter-diffusion des espèces gazeuses dans la couche limite située à la surface du carbone oxydé et a été validé à partir de données expérimentales extraites de cette étude et de la littérature.

  • Titre traduit

    High temperature and high pressure corrosion behavior of multi-layered ceramic matrix composites SiCf/[Si, C, B]m and Cf/[Si, C, B]m for aeronautic applications


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (120-B11-A105 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. B1-B11. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 3019
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.