La variabilité morphologique et métrique de la symphyse et des structures mentonnières dans les populations actuelles et chez les hommes fossiles

par Rania Ali

Thèse de doctorat en Sciences du vivant. Géosciences. Sciences de l'environnement. Anthropologie biologique

Sous la direction de Christine Couture.

Soutenue en 2005

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Cette étude a eu pour objectif d'éclairer la question de la variabilité morphologique et métrique de la symphyse mandibulaire et des structures mentonières dans les populations actuelles et chez les Hommes fossiles à partir du genre Homo. Une nouvelle approche morphologique et de nouvelles mesures ont été réalisées au sein de ce travail, dans le but d'améliorer la diagnose des caractères morphométriques de la symphyse. Une nouvelle méthode informatisée, the GIMP, de calcul des surfaces symphysaires a été mis au point. Dans la plupart des populations actuelles, la symphyse mandibulaire a gardé quelques caractères archaïques au niveau des faces antérieure et postérieure. L'étude morphométrique comparée des structures symphysaires dans les échantillons actuels a mis en évidence une variabilité importante interpopulationnelle et intrapopulationnelle. Chez les fossiles, la symphyse, du point de vue morphologique et métrique, a évolué au cours de la lignée humaine. Cette évolution a été marquée par l'apparition des caractères modernes. De plus, nous avons pu prouver que l'apparition du menton est une conséquence de plusieurs phénomènes évolutifs et consécutifs. De plus, nous avons mis en évidence que l'acquisition des caractères modernes est plus rapide pour la face antérieure que pour la face postérieure de la symphyse.

  • Titre traduit

    ˜The œmorphological variability and the metrics of the mandibular symphysis and the chin structurs in the current populations and at the fossil


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XXVI-392 p. )
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 381-392. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 3018

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 05 BOR1 3018
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.