Accumulateur lithium métal à électrolyte polymère gélifié : caractérisation des constituants et des interfaces en spectroscopies vibrationnelles

par Marianne Chami

Thèse de doctorat en Sciences chimiques. Polymères

Sous la direction de Laurent Servant.

Soutenue en 2005

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Ce travail porte sur l'étude d'accumulateurs au lithium utilisant des électrolytes polymères gélifiés. Nous avons caractérisé les propriétés de plusieurs électrolytes en mesurant leur conductivité ionique et en étudiant leurs stabilités électronchimique et thermodynamique dans la matrice polymère. Les mécanismes de solvatation du sel ont été discutés en fonction des solvants utilisés. L'électrode de lithium et la cathode à base d'oxyde de vanadium Li1. 2V. O8 ont été caractérisées par spectroscopie vibrationnelle. La stabilité chimique de l'anode de lithium au contact de l'électrolyte a été étudiée dans l'accumulateur au repos et en cours de fonctionnement. Enfin, des réactions de dégradation de l'électrolyte ont pu être mises en évidence dans un accumulateur en cours de fonctionnement et plusieurs mécanismes ont été proposés.

  • Titre traduit

    Lithium metal batteries with gel polymer electrolyte membrane : investigation of separate components and interfaces by vibrational spectroscopy


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (241 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 3011
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.