Etude de la réponse des métallothionéines chez les bivalves, Corbicula fluminea, Dreissena polymorpha et Crassostrea gigas, après exposition au cadmium et au zinc : approches in situ et expérimentales

par Véronique Marie

Thèse de doctorat en Sciences du vivant, géosciences et sciences de l'environnement. Écotoxicologie

Sous la direction de Alain Boudou et de Magalie Baudrimont.

Soutenue en 2005

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Le potentiel de réponse des métallothionéines (MTs) à l'égard de la bioaccumulation du cadmium (Cd) et du zinc (Zn) a été étudié pour trois espèces de mollusques bivalves, Corbicula fluminea, Dreissena polymorpha et Crassostrea gigas, dans un contexte environnemental de pollution polymétallique, en amont et en aval du continuum fluvio-estuarien "Lot / Garonne / estuaire de la Gironde". Ces travaux de recherche ont reposé sur des études menées conjointement sur le terrain, à partir de transplantations in situ, et en conditions contrôlées de laboratoire, après exposition au Cd et au Zn, isolément et en mélange. Les objectifs étaient (i) de caractériser la réponse protéique des MTs chez les trois espèces de bivalves en fonction des facteurs abiotiques et de contamination rencontrés en milieu naturel ; (ii) d'explorer l'influence de la présence d'un troisième jeu de chromosomes chez C. Gigas (triploïdie) d'un point de vue physiologique (cycle de reproduction) et génétique ; (iii) de définir la capacité de biosynthèse protéique et d'expression des gènes de MTs disponibles chez D. Polymorpha et C. Gigas, en fonction de chaque métal. Les résultats ont mis en évidence des différences interspécifiques majeures en termes de sensibilité de la réponse MTs face à la contamination métallique, notamment vis-à-vis du Zn. Des interactions métalliques ont été observées sur la bioaccumulation uniquement chez les deux bivalves d'eau douce, avec néanmoins la même induction des MTs pour les métaux considérés isolément et en mélange, et ceci pour les trois espèces. Chez C. Gigas, la triploïdie a montré n'exercer aucune influence sur la bioaccumulation du Cd et du Zn et sur la production de MTs. Seuls les facteurs liés à la reproduction se sont révélés être une source de variation des concentrations de MTs chez les individus diploïdes. L'analyse de l'expression des trois gènes de MTs clonés chez C. Gigas a permis de révéler une induction différentielle de chacun d'eux en fonction du métal considéré.

  • Titre traduit

    Study of the metallothionein response in bivalves Corbicula fluminea, Dreissena polymorpha and Crassostrea gigas, after cadmium and zinc exposures : field and experimental approaches


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (202-[17] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. f. 187-201. Annexes [17] f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2989
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque de la Station Marine d'Arcachon.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH MAR 183
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.