Etude comparative classique/quantique des collisions atomiques dans les plasmas de fusion thermonucléaire

par Jaime Suárez

Thèse de doctorat en Sciences physiques et de l'ingénieur. Noyaux, atomes, agrégats, plasmas

Sous la direction de Bernard Pons et de Armando Riera.

Soutenue en 2005

à Bordeaux 1 en cotutelle avec l'Universidad autonóma de Madrid .


  • Résumé

    On présente une étude théorique comparative des traitements classiques et semi-classiques des collisions Ne10+ + H(1s) et Ar18+ + H(1s), d'intérêt pour la physique des plasmas de fusion. Dans l'approche semi-classique, le projectile suit des trajectoires rectilignes classiques tandis que le mouvement électronique est décrit quantiquement. On cherche alors une solution à l'équation de Schrödinger dépendante du temps sous la forme d'une fonction d'onde totale développée sur une base finie d'états représentant les canaux de capture, d'excitation et d'ionisation. Dans l'approche classique, le projectile est encore astreint à suivre des trajectoires rectilignes et on introduit une distribution statistique de trajectoires indépendantes pour rendre compte du mouvement de l'électron. Une grande attention est portée à l'étude de la dynamique de la méthode classique dans le domaine des basses énergies d'impact. On analyse différentes distributions classiques employées pour simuler les conditions initiales quantiques et les effets de chacune d'entre elles sur les sections efficaces. On vérifie aussi la validité de la méthode de partition de l'espace de phases, basée sur la reproduction de la multiplicité des niveaux quantiques. On étudie finalement la capacité du formalisme classique à décrire correctement, par rapport à la méthode semi-classique considérée exacte, les mécanismes physiques qui apparaissent dans ce type de collisions, et proposons des améliorations pour de futurs travaux.

  • Titre traduit

    Classical/quantum comparative study of atomic collisions in thermonuclear fusion plasmas


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (191 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 183-191

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2981
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.