Les grottes ornées de Combarelles, Font-de-Gaume, Bernifal et Rouffignac : contexte archéologique, thèmes et style des représentations

par Frédéric Plassard

Thèse de doctorat en Sciences du vivant, géosciences, sciences de l'environnement. Préhistoire et géologie du quaternaire

Sous la direction de Francesco D'Errico.

Soutenue en 2005

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Les grottes ornées paléolithiques de Combarelles, Font-de-Gaume, Bernifal et Rouffignac appartiennent au bassin versant de la Vézère, et se trouvent dans un rayon de quelques kilomètres autour du village des Eyzies (24, France). Leurs découvertes anciennes (de 1901 à 1956) sont à l'origine de nombreuses études ciblées qui ont souvent mis en évidence telle ou telle similitude, sans pour autant proposer une vision plus globale de ces sites majeurs de l'art magdalénien ouest-européen. Cette étude essaie donc de combler cette lacune et s'articule autour de 2 axes complémentaires de recherche. 1°- La méconnaissance de l'âge des œuvres et leur position chronologique relative nécessitent une révision des données issues du contexte archéologique des cavités. Cette approche conduit à mieux cerner les différentes fréquentations animales et humaines depuis le Pléistocène. Mais les résultats d'un site à l'autre demeurent contrastés. A Rouffignac et Bernifal, les vestiges attribuables au Paléolithique supérieur sont rares alors qu'ils sont plus nombreux aux Combarelles, mais restent difficiles à corréler avec l'art pariétal. A Font-de-Gaume, leur disparité compliquent les interprétations. Pour ce site, la découverte d'une exploitation de l'Ours (Ursus spaeleus) par l'Homme est un résultat notable. 2°- L'art de ces sites offre des points communs thématiques et stylistiques (notamment des figurations de mammouths et des signes tectiformes) qui justifient une étude comparative. La création d'un référentiel archéologique à partir de panneaux dont l'analyse externe garantit l'unité de composition, permet de découvrir que certaines variables morphologiques des figurations de mammouths et de bisons, sont plus aptes que d'autres à mettre en lumière le degré de parenté entre les dispositifs pariétaux. Une étude statistique des caractères morphologiques des figurations et l'analyse du bestiaire figuré permettent de compléter l'argumentation.

  • Titre traduit

    ˜The œcaves of Combarelles, Font-de-Gaume, Bernifal, and Rouffignac : Archeological context, themes and style of the representations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (413 p.-[2] depl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 383-396

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2973
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.