Contribution à l'étude de la performance et de la robustesse des ordonnancements conjoints production/maintenance : cas du flowshop

par Fatima Benbouzid Sitayeb

Thèse de doctorat en Automatique et informatique

Sous la direction de Noureddine Zerhouni.

Soutenue en 2005

à Besançon , en partenariat avec Université de Franche-comté. UFR des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    La maintenance et la production sont deux fonctions qui agissent sur les mêmes ressources. Cependant l’ordonnancement de leurs activités respectives est indépendant, et ne tient pas compte de cette contrainte. Les ressources (machines) sont toujours considérées comme disponibles à tout moment ou éventuellement durant certaines fenêtres de temps. Dès lors la planification de la maintenance n’est jamais prioritaire sur la production, pour effectuer des interventions préventives. Les travaux de cette thèse proposent quelques éléments de réponse au problème de la planification commune et inte����grée des tâches de maintenance et de production, avec comme objectif le respect des contraintes intrinsèques au problème. L’objectif de notre travail est double. D’une part démontrer la nécessité de développer des heuristiques d’ordonnancement conjoint production/maintenance pour atteindre l’objectif d’optimisation de la sûreté de fonctionnement du système de production. Dans ce contexte nous avons proposé l’adaptation d’un certains nombre d’heuristiques des approches constructive, itérative et évolutive pour le cas de l’ordonnancement conjoint production/maintenance dans un atelier de type flowshop de permutation. D’autre part, nous avons étudié la contribution de la maintenance à la robustesse de ces ordonnancements conjoints. Le modèle proposé a pour objectif d’inscrire la génération d’ordonnancements conjoints comme une démarche proactive, et de démontrer que l’intégration de la maintenance lors de la génération des ordonnancements de production est à mettre au profit de la robustesse de ces derniers.


  • Résumé

    Maintenance and the production are two functions which act on the same resources. However the scheduling of their respective activities is independent, and does not take into account this constraint. The resources (machines) are always regarded as being constantly or during certain time windows. Consequently, the planning of maintenance has never priority on the production, to carry out preventive interventions. In this thesis, we propose some solutions to the problem of common and integrated maintenance and production planning tasks, with the objective to respect the intrinsic constraints of the problem. The objective of our work is double. On the one hand, we want to show the need for developing joint scheduling production/maintenance heuristic, to optimise production system reliability. In this context, we propose the adaptation of some heuristics approaches: constructive, iterative and evolutionary in the case of joint scheduling production/maintenance in a permutation flowshop. On the other hand, we studied the maintenance contribution to the robustness of these joint scheduling. The suggested model has a main goal: to register the generation of joint scheduling as a proactive approach. The integration of maintenance tasks during the generation of production scheduling of production, is to be put at the profit of their robustness.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (239 p.)
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliographie p.217-227

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SCI.BESA.2005.18
  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure de mécanique et des microtechniques (Besançon). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE.2005.BEN
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.