L' éthique du sujet dans l' oeuvre romanesque d' André Malraux

par Engin Bezci

Thèse de doctorat en Langues et littératures françaises et comparées

Sous la direction de Marc Souchon.


  • Résumé

    À partir de la deuxième moitié du XIXe siècle, la civilisation européenne témoigne des crises successives qui provoquent finalement une crise générale sur le plan moral et intellectuel, d'où un désordre d'idées parallèlement au grand bouleversement de l'ordre des choses après les remous funestes de l'Histoire. À la fin du siècle et notamment après la Grande Guerre, le panorama général qui se présente est assez inquiétant, voire désespéré : l'homme dont le Dieu est mort, et qui a été " débarrassé " des valeurs qui, à la fois, faisaient son bonheur et son malheur se trouve tout seul, " décentré " dans un monde effondré sur ses propres bases. Donc l'Histoire contraint la nouvelle génération née avec le siècle à rebâtir l'homme sur des nouvelles assises. Il n'est pas surprenant à cet égard qu'André Malraux et ses contemporains se penchent particulièrement sur la question de l'identité de l'homme et sur les problèmes éthiques. Analyste remarquable de la crise d'identité de l'homme occidental dans ses essais La Tentation de l'Occident (1926) et D'une jeunesse européenne (1927), André Malraux propose dans ses romans, à travers ses personnages, une certaine image de l'homme hanté par la condition humaine et élabore une éthique qui cherche à donner un sens à l'existence humaine dans un monde livré à l'absurde. L'étude présente essaie de déterminer les aspects essentiels de cette éthique.

  • Titre traduit

    Interaction and construction of metalinguistic knowledge in a language class


  • Résumé

    As of the second half of the 19th century, European civilisation experienced a series of crises which provoked a wide moral and intellectual crises. This resulted in a general confusion of ideas related to the great disaster and chaos of the tragic aftermath of history. Indeed at the end of the century, especially after the Great War, the panorama that lied before the world was one of despair and anguish: man whose God was dead and who lost the values that gave him a reason for living found himself alone, destabilized in a world that had collapsed around him. It is not surprising therefore that André Malraux and other authors of this generation are concerned more particularly with the question of man's identity and ethics. Through the characters of his novels, André Malraux proposes a certain image of man haunted by the human condition, and develops an ethics which seeks to give a world delivered unto the absurd. The present study attempts to determine essential aspects of this ethics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (293 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 267-285. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 218711
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.