Effet de la température, des superplastifiants et des ajouts sur les variations rheologiques des micromortiers et bétons auto-compactants

par Jean-Yves Petit

Thèse de doctorat en Science pour l'ingénieur. Sciences appliquées. Génie civil

Sous la direction de Bruno Duthoit et de Kamal Khayat.

Soutenue en 2005

à l'Artois en cotutelle avec l'Université de Sherbrooke .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Coupled effect of temperature, superplasticizers and mineral additions on the rheological variations of cement-based micro mortar and self consolidating concrete


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    De par leur mise en œuvre aisée, les bétons fortement fluidifiés, tels les bétons auto-plaçants (BAP),sont de plus en plus employés sur chantier. Toutefois, l'ouvrabilité de ces matériaux est fortement dépendante de la composition du mélange, de la température de mise en œuvre ainsi que du temps de transport. Les variations de la viscosité plastique et du seuil de cisaillement en fonction de la température et du temps doivent être préalablement quantifiées afin de prévoir le comportement rhéologique du matériau, et cela en fonction de la composition de la matrice cimentaire du BAP. Dans le but d'étudier les variations des grandeurs rhéologiques, une méthode simple est proposée, utilisant le micromortier du BAP. Ce dernier est conçu par recomposition du béton jusqu'à une granulométrie maximale égale à 315 microns. Plusieurs liants ont été utilisés, prenant comme base soit un CEM II B, soit un type 10 additionnés ou non de cendres volantes ou de fumées de silice. Les mélanges testés, formulés avec des rapports eau sur liant de 0,42 et de 0,52, ont été adjuvantés avec des polynaphtalènes sulfonés, des polymélamines sulfonés ou des polycarboxylates. Afin de simuler la mise en œuvre effective des BAP commerciaux sur chantier, la plage de température des essais s'étend de 10 à 33°C. Des essais de calorimétrie et des mesures de conductivité électrique ont été menés en parallèle aux essais rhéologiques dans le but de mettre en évidence le rôle de l'avancement de l'hydratation sur l'évolution du seuil de cisaillement et de la viscosité plastique à différentes températures. Enfin, pour pouvoir prévoir le comportement rhéologique du BAP, des équations décrivant les variations des grandeurs rhéologiques sont proposées, déduisant les valeurs de seuil ou de la viscosité plastique des BAP en fonction des mêmes grandeurs sur micromortiers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (xvi-231 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 206-212

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Artois (Béthune, Pas-de-Calais). Bibliothèque de Sciences appliquées.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2005 ARTO 0201
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.