Socio-économie de l'entreprise et coordination située

par Mustapha Machrafi

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Ahmed Henni et de Hassan Zaoual.

Soutenue en 2005

à l'Artois .


  • Résumé

    Cette thèse se propose d'explorer le rôle des cultures dans le fonctionnement des entreprises. Elle est structurée en quatre chapitres. Dans le premier, l'auteur remonte à la racine du concept de culture en anthropologie. Il en examine l'évolution et le transfert dans les théories de l'organisation. De fait, l'objet de recherche exploré conduit à une ouverture interdisciplinaire combinant la sociologie, la gestion et l'économie. C'est à travers ce carrefour de disciplines qu'il expose, de manière progressive, le concept de rationalité dans le second chapitre. Ainsi, il convoque à la table de démonstration la littérature portant sur la rationalité standard, la rationalité limitée et, enfin, la rationalité située. Ce cheminement lui permet de souligner les limites de la rationalité limitée pour mieux intégrer le rôle des croyances dans la coordination. C'est cette conclusion fondamentale qu'il vérifie empiriquement dans les pratiques des organisations (institutions politiques, religieuses et entreprises) du Maroc. Ainsi, le chapitre trois est de portée inductive. De cette façon, le candidat consolide, dans un domaine particulier, celui des pratiques entrepreneuriales, le paradigme des sites. Enfin, dans le quatrième chapitre, sur la base de ce parcours, il élabore la notion de coordination située dont le sens profond dérive du concept de site. La notion en question renvoie à la force des croyances partagées génératrice de confiance. Ce qui illustre la capacité qu'a le site à réduire les zones d'incertitude et à diversifier les modes de coordination au-delà de l'échange marchand (réciprocité, don et contre don, coopération, partenariat etc. ). En somme, cette thèse démontre la nécessité d'une approche de la coordination et de la gouvernance prenant en compte la grande variété des contextes d'action des acteurs.

  • Titre traduit

    Sociologic and economic of the corporate and located coordination


  • Résumé

    This thesis proposes to explore the role of the cultures in the operation of the firm. It is structured in four chapters. In the first, the author goes up with the root of the concept of culture in anthropology. He examines of it the evolution and the transfer in the theories of the organization. In fact, the object of research explored leads to an interdisciplinary opening combining sociology, management and the economy. It is through this crossroads of disciplines that it exposes, in a progressive way, the concept of rationality in the second chapter. Thus, it makes call in its demonstration the literature relating to substantive rationality, limited rationality and, finally, rationality located. This advance enables him to underline the limits of the rationality limited for better integrating the role of the beliefs in coordination. It is this fundamental conclusion which it empirically checks in the practices of the organizations (political, religious institutions and corporates) of Morocco. Thus, the chapter three is of inductive range. In this way, the author consolidates, in a particular field, that of the entrepreneurschip practices, the paradigm of the sites. Lastly, in the fourth chapter, on the basis of this way, it works out the concept of coordination located whose major direction comes from the concept of site. The concept in question returns to the generating force of the shared beliefs of trust. What illustrates the capacity that has the site to reduce the zones of uncertainty and to diversify the modes of coordination beyond the commercial exchange (reciprocity, gift and counter gift, co-operation, partnership). All things considered, this thesis shows the need for an approach of the coordination and governance fascinating of account the large variety of the contexts of action of the actors.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 357 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 314-340

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Artois (Arras, Pas-de-Calais). Bibliothèque de Sciences humaines et sociales, Arts, Lettres et Langues.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 2005ARTO0101
  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Dunkerque, Nord). Bibliothèque. Section Lettres, sciences humaines et sociales.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université d'Artois (Arras, Pas-de-Calais). Bibliothèque de Sciences humaines et sociales, Arts, Lettres et Langues.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005ARTO0101
  • Bibliothèque : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque de Droit-Gestion.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 120149
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : GM1891-2005-1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.