Dos à la vie, dos à la mort : une exploration ethnographique des figures de la servitude dans l'imaginaire haïtien de la zombification

par Franck Degoul

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Jean-Luc Bonniol et de Raymond Massé.

  • Titre traduit

    Between life and death : an ethnographic exploration of slavery figures in the Haitian imagination of zombification


  • Résumé

    Partant du constat bibliographique que l'imaginaire populaire haïtien de la zombification n'avait jamais véritablement fait l'objet d'une exploration ethnographique susceptible d'en restituer, en profondeur et de manière détaillée, les logiques subtiles, la complexité, l'ampleur et les significations éventuelles, l'auteur se donne pour objet de retracer le processus de production du zombi tel qu'il est conçu en Haïti, cela à la faveur d'une exploration réglée de ses différentes e��tapes restituées selon une chrono-logique inspirée des conceptions locales. Posant que l'imaginaire collectif haïtien de la zombification constituerait l'espace refuge d'une mémoire collective de l'esclavage infra-consciente, incorporée, échappant aux processus de construction sociale de la mémoire mais composée d'empreintes mémorielles héritées de l'époque esclavagiste, l'auteur recense et questionne les divers lieux qui, au sein de cet espace, témoigneraient concrètement de cette présentification collective.


  • Résumé

    In keeping with the official bibliography that the popular Haitian “zombification” images have never really been the object of an ethnographic exploration likely to give back with depth and meticulously detail, the subtle logics, the complexity, the scope and eventual significant, the author devotes himself completely to the retracing of the processes by which a zombie is created such that he had conceived in the Haiti, that which favours a regulated exploration of his different stages given back depending on inspired local chronic logical conceptions. Posing that the collective Haitian imagination of zombification would be made up of the refuge space of a collective, of the infra-conscience, incorporated slipping out from the social construction process of the memory, but composed of memorized prints inherited at the time of slavery, the author takes a census and questions the various places which within that space, would soundly testify this collective presentation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (743 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f.728-743

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2397/1-2/A-C

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.