La nature catallactique de la firme : de la conception néo-industrielle à une conception autrichienne du gouvernement des hommes dans l'entreprise

par Pierre-Paul Barrois

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Gérard Bramoullé.

Soutenue en 2005

à Aix-Marseille 3 .

  • Titre traduit

    ˜The œcatallactical nature of the firm


  • Résumé

    L'étude de la firme a connu des avancées significatives notamment depuis le développement de la conception néo-institutionnelle ou contractualiste, à travers ses deux branches principales : la théorie des coûts de transaction et la théorie de l'agence. L'analyse critique de ces approches nous a d'abord conduit à rejeter la stricte dichotomie firme/marché. La firme apparaît dès lors comme un nœud de contrats. Elle nous a amené à élargir leur vision anthropologique inspirée de Hobbes et Machiavel pour limiter les dérives instrumentales et totalitaires. Enfin, elle a montré la nécessité de s'écarter du paradigme néoclassique pour appréhender de manière plus fine les comportements humains et leur modalité de coordination. Nous avons alors posé la possibilité de construction d'une théorie autrichienne de la firme. Il s'est avéré que l'école autrichienne disposait d'une batterie de concepts clés tout à fait appropriés à une modélisation de la firme. Prenant appui sur la notion de catallaxie pour ses propriétés d'harmonisation, la firme se présente alors comme un club ouvert, une entité cognitive et une communauté polyarchique d'entrepreneurs individuels.


  • Résumé

    The study of the firm, and more generally speaking the interpersonal coordination, has known some significant progress, specially since the developments of neo-institutional or contractual perspectives through those two main branches: the theory of transaction cost and the agency theory. The critical analysis of those approaches led us, at first, to reject the strict firm/market's dichotomy. Thus, the firm appears like a nexus of contracts. It lead us to enlarge their anthropological vision prompted by Hobbes and Machiavelli for restricting instrumental and totalitarian limits. Then, it shows the necessity to go far away the neoclassical paradigm in order to apprehend in a more astute way human behaviours and their modality of coordination. Therefore, we set the possibility to built an Austrian theory of the firm. Moreover, it is established that Austrian school disposed a range of key concepts quite adapted to a firm's conceptualisation. Supported on the catallaxy notion for his harmonisation proprieties, the firm presents itself like an open club, a cognitive entity and a polyarchical community of individual entrepreneurs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (296 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.p.257-290

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2384/A-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.