Caractérisation et suivi des écoulements hydriques dans les milieux poreux par la méthode du Potentiel Spontané

par Barbara Suski

Thèse de doctorat en Géosciences de l'environnement

Sous la direction de André Revil.

Soutenue en 2005

à Aix-Marseille 3 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Characterization and ground water flow determination in porous media using the Self-potential method


  • Résumé

    Identifier la géométrie des écoulements souterrains est un objectif majeur de l'hydrologie. L'objectif de ce travail de thèse est de montrer que la méthode du Potentiel Spontané (PS) peut fournir des informations spatialisées sur la géométrie des circulations hydriques et sur les propriétés hydrauliques du sous-sol. Celle-ci est basée sur la mesure du champ électrique naturellement présent dans le sous-sol. Des expériences de terrain ont été menées pour mesurer la signature électrique d'un écoulement hydrique lors d'expériences de pompage et d'infiltration. Pour une meilleure compréhension du problème physique sous-jacent, des simulations de pompage et d'infiltration ont été réalisées dans une cuve en Plexiglas. Les résultats obtenus sur le terrain et en laboratoire démontrent la capacité de la méthode PS pour suivre la progression d'un écoulement et confirment l'intérêt de celle ci comme outil adapté à la détermination du niveau piézométrique et des propriétés hydrauliques du sous-sol.


  • Résumé

    One of the goals hydrology is to determine the piezometric head variations and the groundwater flow parameters. The Self-Potential (SP) method offers such possibility in a nonintrusive way as the flow of groundwater is responsible for a measurable electrical field at the ground surface. The goal of this work is to show that the SP method can provide information on the geometry of the groundwater flow and on the hydraulics parameters. Field experiments were undertaken in order to measure the electric signals of a groundwater flow during pumping and infiltration tests. For a better understanding of the physical problem pumping and infiltration tests were performed in a Plexiglas tank filled with well-calibrated sand. The field and laboratory results prove the capacity of the self-potential method to follow the groundwater flow in real time and show the usefulness of the self-potential method to monitor the groundwater flow and to estimate the groundwater flow parameters

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (191 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 177-183

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 3321

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 05 AIX3 0051
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.