Facteurs écologiques et évolutifs influençant les processus d'invasion chez Carpobrotus (Aizoaceae) en région méditerranéenne

par Carey M. Suehs

Thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie

Sous la direction de Frédéric Médail et de Laurence Affre.

Soutenue en 2005

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Malgré la présence de Carpobrotus edulis et C. Affine acinaciformis sur les côtes méditerranéennes françaises depuis 200 ans, peu d'études ont abordé la dynamique d'invasion de ces plantes grasses d'origine sud-africaine. La prise en compte à la fois du rôle des caractères génétiques et reproducteurs, de la forte fréquence d'hybridation, des pollinisateurs indigènes et de la dissémination des graines par des mammifères introduits en liaison avec les phénomènes liés à l'insularité, suggère que l'invasion des Carpobrotus spp. Constitue un phénomène complexe et évolutif qui a pour conséquence des changements profonds au sein des écosystèmes insulaires envahis. Ceci résulte, notamment, en une diminution du pourcentage d'abondance de divers groupes d'espèces végétales, en une transformation du sol dans le cas de C. Affine acinaciformis, en une restructuration des réseaux des pollinisateurs et en une facilitation des mammifères introduits. La plus forte fréquence d'occurrence de C. Edulis dans le sud-est de la France par rapport à C. Affine acinaciformis est potentiellement expliquée par des différences génétiques et reproductrices entre ces deux taxons. Plusieurs indications d'hybridations fréquentes pourraient expliquer une partie de la nature envahissante de ces deux xénophytes, leurs changements par rapport à leur aire d'origine, et leur fort potentiel évolutif avec possibilité de polyploïdisation. L'ensemble de ces résultats suggère que l'étude de la biologie évolutive des espèces envahissantes est nécessaire pour mieux comprendre les processus d'invasion et l'évolution contemporaine.

  • Titre traduit

    Ecological and evolutionary factors influencing the invasion dynamics of Carpobrotus spp. (Aizoaceae) in the Mediterranean region


  • Résumé

    Despite the fact that Carpobrotus edulis and C. Affine acinaciformis have been introduced in southern France for over 200 years, few studies have addressed the invasion processes of these South Africa succulents. Investigations of their genetic traits, reproductive systems, a high frequency of hybridization, native pollinators, seed dispersal by introduced mammals, as well as links with insularity, suggest that the invasion by Carpobrotus spp. Is a complex and evolutionary phenomenon which results in profound changes of the invaded ecosystems. The latter includes a decrease in the percent abundance of various plant groups, soil transformation in the case of C. Affine acinaciformis, a restructuration of pollinator webs, and facilitation with introduced mammals. The fact that C. Edulis is more common in south east France compared to C. Affine acinaciformis can potentially be explained by genetic and reproductive differences between the two taxa. Recurrent indications of hybridization could partly explain the invasive nature of these two alien plants, their differences with populations from their native distributions, as well as their strong evolutionary potential and the possibility of polyploidization. Together, these results suggest that the evolutionary biology of invasive species is necessary for a better understanding of the invasion process and contemporary evolution.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (262 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 239-262

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 3225
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.