Utilisation du cosmonucléide Chlore-36 pour une étude paléosismologique sur la faille de la Magnola (Abruzzi, Apennins centraux)

par Luigi Palumbo

Thèse de doctorat en Géosciences de l'environnement

Sous la direction de Didier Bourlès et de Aldo Cinque.


  • Résumé

    Chaque séisme sur un escarpement de faille expose une partie de l'escarpement aux rayons cosmiques. L’isotope cosmogenique 36Cl résulte de l’interaction des particules cosmiques avec le calcium du calcaire. En déterminant sa concentration on peut retrouver l’histoire sismique et la vitesse de la faille. Nous avons appliqué cette approche à la faille normale de la Magnola (Apennins), direction WNW, pendage SSW, 15-km de long. Un échantillon continu de 20cm de large et de 10 m de haut a été prélevé sur le miroir de faille. Les analyses chimiques ont été faites tout les 10cm. Les concentrations en chlore 36 et en chlore stable ont été déterminées par spectrométrie de masse par accélérateur. Le profil 36Cl versus hauteur de l’escarpement révèle qu’il y eu 5 séismes sur cette faille depuis 12000 ans, avec un glissement entre 1 et 3 m et une vitesse cumulée de 0,8mm/a. L’âge du dernier séisme serait de ~ 5000 ans. Cette étude confirme que cet escarpement de faille est d’âge post-glaciaire.

  • Titre traduit

    Paleoseismological study of the Magnola fault (Abruzzi, central Apennines) using chlorine 36 cosmogenic nuclide


  • Résumé

    Cosmogenic dating of earthquake scarps allow to determine earthquake time-slip histories and slip-rates. We have applied 36Cl exposure dating to the Magnola fault scarp in Central Apennines. The Magnola fault is a WNW active, 15 km long normal fault dipping SSW. The fault cuts limestone bedrock to produce a well preserved normal fault scarp about 10-12m high. A continuous 20 cm wide sample about 10-m-high was collected on the scarp and divided into 10 cm sections for chemical analysis. After chemical extraction of chlorine, the amount of chlorine 36 and of stable chlorine were measured by accelerator mass spectrometry. The distribution of chlorine-36 versus the height of the scarp is best explained by a scarp exhumed by at least 5 earthquakes with slip between 1 and 3 m. The results yield an age for the base of the scarp of about 5 ka B. P. While the top is about 12 kyr old, with a slip rate of about 0. 8 mm/yr. Our study confirms that the Magnola fault scarp is post-glacial.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 221 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.197-222

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 3212
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.