Peuplements de nématodes de la zone littorale des côtes du Liban

par Rita Mouawad

Thèse de doctorat en Biosciences de l'environnement, chimie et santé

Sous la direction de Pierre Vitiello et de Elisabeth Alliot.

Soutenue en 2005

à Aix-Marseille 2 , en partenariat avec Centre d'Océanologie (Marseille) (laboratoire) et de Université d'Aix-Marseille II. Faculté des sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    La méiofaune, et plus particulièrement la nématofaune, a été étudiée selon quatre radiales (Ile des palmiers, Héri, Antélias et Tyr), échelonnées le long du littoral libanais, comportant chacune quatre profondeurs (0, 5, 10 et 15 m), dans différents types de sédiments sableux et ceci durant trois saisons (printemps et été 2002 et hiver 2003). Les variations spatiales et temporelles des densités méiobenthiques et des principaux contingents faunistiques ont été analysées ainsi que les différents facteurs abiotiques. Les densités moyennes de méiofaune montrent, dans les quatre sites prospectés, d'importantes fluctuations spatio-temporelles. L'abondance de la zone médiolittorale des plages varie entre 10 et 1647 animaux /m2, et celle de l'infralittoral entre 512 à 1659 animaux/m2. Les peuplements sont plus pauvres que ceux de Méditerranée occidentale et de Mer Rouge. La structure des peuplements de nématodes a été particulièrement étudiée en considérant l'importance des différentes familles, la composition et la diversité spécifiques, l'affinité faunistique entre les stations et la structure trophique des communautés. La nématofaune des plages est représentée par 54 espèces varie de 16 à 29 par site ; la famille des Xyalidae est la mieux représentée, en terme d'abondance (23 %) et en nombre d'espèces, suivie par celle des Chromadoridae. Dans les stations profondes, la nématofaune est représentée par un nombre très élevé d'espèces, 231, variant entre 55 pour le site pollué et 127 dans les sables propres de Tyr ; trois familles, dont la dominance moyenne générale dépasse chacune 10 %, constituent plus de la moitié du peuplement : Xyalidae, Cyatholaimidae et Desmodoridae. Globalement, une grande variabilité se manifeste dans les différents sites, chacun ayant un peuplement propre ; les différences entre les populations de nématodes sont plus importantes d'un site à un autre qu'entre les profondeurs d'un même site. Au niveau d'un même site la zone médiolittorale abrite des communautés nettement distinctes de celles des sables infralittoraux.

  • Titre traduit

    Nematode assemblages of lebanese coastal zone


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Meiofauna and particularly nematofauna, were studied at four different transects (Palm Island, Heri, Antelias and Tyre) along the Lebanese coast. Each transect included stations at 0, 5, 10 and 15 m. The sediment characteristics at the four transects were different. Sampling was done during three seasons: spring and summer 2002 and winter 2003. The variation of meiofauna and nematofauna densities were analysed as well as the main abiotic factors. The total meiofauna densities vary between seasons and stations. It fluctuates from 10 to 1647 individuals per 10 cm2 at the mediolittoral zone and from 512 to 1659 individuals per 10 cm2 at the infralittoral zone. The assemblage's densities at the Lebanese coast are poorer than the western Mediterranean and the Red Sea. The nematode assemblage structure was particularly studied considerating the importance of different families, the composition and specific diversity, the affinity between stations and the trophic structure of communities. Fifty four species were identified at the different beaches (16 to 29 depending on sites). Xyalidae was the most abundant family (23 %) followed by Chromadoridae. At the other stations (5, 10 and 15 m), 231 species were identified (from 55 at the polluted site (Antelias) to 127 at Tyre; Three families (abundance > 10 %) represent more than 50 % of the community: Xyalidae, Cyatholaimidae and Desmodoridae. In general, a high variability exists at the different sites. The difference between nematode communities is more important from site to another than between stations at the same site. At the mediolittoral zone the nematode assemblages are distinct than the infralittoral stations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (234 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 206-214

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Endoume). Observatoire des Sciences de l’Univers (OSU). Institut Pythéas.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : D-758
  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 42495
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.