Effets sur l'hémodynamique cérébrale des agents sédatifs lors de l'hypertension intracrânienne post-traumatique humaine

par Jacques Albanèse

Thèse de doctorat en Physiologie intégrée en condition extrême

Sous la direction de Claude Martin.

Soutenue en 2005

à Aix-Marseille 2 .


  • Résumé

    Les morphinométiques sont les agents sédatifs de base de la prise en charge de l’hypertension intra-crânienne post-traumatique. Cependant, dans nos 2 premiers travaux on a montré que le sufentanil, mais aussi le fentanyl et l’alfentanil, lorsqu’ils sont utilisés en dose équianalgésiques, entraîne une augmentation de la pression intra-crânienne (PIC), secondaire à la chute de la pression artérielle. Le troisième travail a montré que le rémifentanil a les mêmes effets. Devant ces effets secondaires, une des solutions consiste à utiliser un agent qui n’a pas d’effet hémodynamique notable. C’est le cas de la kétamine. Cependant, celle-ci avait la réputation d’entraîner une augmentation de la PIC. Le quatrième travail a montré que la kétamine n’augmente pas la PIC mais la diminue. La cinquième étude montre que la kétamine peut être utilisée avec autant de sécurité que le sufentanil. Enfin, la sixième étude a validé l’utilisation de la sédation à objectif de concentration. Pour le sufentanil et la kétamine.

  • Titre traduit

    Effect of sedative agent on cerebral hemodynamics of head trauma patients with intracranial hypertension


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Opioids serve as a basis for sedation of head trauma patients with intracranial hypertension. Nevertheless, our first two studies showed sufentanil, but also fentanyl and alfentanil at equialagesic dosages, increases intracranial pressure, after a drop in blood pressure. In a third study, we showed remifentanil has similar effects. Because of these adverse effects, an alternative consists on the use an agents without deleterious effect on systemic hemodynamics. Ketamine has interesting properties regarding these effects. However, prior studies suggested that ketamine might increase intracranial pressure. In a fourth study done on mechanically ventilated patients, we demonstrated a decrease in intracranial pressure during ketamine bolus. In addition, we showed that, in fifth study, ketamine could be safely used like sufentanil. Finally, our last study confirmed the feasibility of ketamine and sufentanil for sedation of head trauma patient in target controlled infusion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (96 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr., 63 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2005/AIX2/0681Ubis
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6555
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2016-001662
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.