Structure par résonance magnétique nucléaire de toxines, effecteurs de canaux ioniques : l’anisotropie électrostatique est-elle un facteur déterminant pour leur interaction ?

par Benjamin Chagot

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Bioinformatique, biochimie structurale et génomique

Sous la direction de Hervé Darbon.

Soutenue en 2005

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Section sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les canaux ioniques sont à la base du langage électrique des cellules et sont impliqués dans les mécanismes fondamentaux du vivant. L'étude de l'action de toxines extraites de venins d’animaux a permis d'identifier les canaux dont les dysfonctionnements mènent à des pathologies aussi graves que les arythmies cardiaques, l'épilepsie, l'hypertension ou le diabète mais a également mené à la création de nouveaux médicaments pour lutter contre la douleur. Le travail effectué au cours de cette thèse est dirigé par l’idée d’améliorer encore la connaissance et la compréhension de l’interaction des toxines avec les canaux. Au travers de l’introduction bibliographique, ce manuscrit présente brièvement les canaux ioniques puis les toxines animales sont décrites suivant le motif structural qu’elles adoptent : les deux motifs principaux Csαβ et ICK mais également les motifs moins connus tout-α et tout-β. Les résultats obtenus s’articulent autour de la détermination de la structure en solution de toxines animales par Résonance Magnétique Nucléaire bidimensionnelle du proton et la détermination de la surface d’interaction de ces toxines par analyse de l’anisotropie électrostatique. Cette anisotropie électrostatique semble être un facteur déterminant pour l’interaction des toxines avec leur site récepteur. Elle permettrait aux toxines de se positionner par rapport au canal ionique de manière à leurs présenter la surface fonctionnelle.

  • Titre traduit

    NMR structure of toxins, ion channels effectors : Is the electrostatic anisotropy important for their interaction ?


  • Résumé

    The ion channels are the basis of cell communication and are involved in fundamental mechanisms of Life. The study of animal toxins pharmacology allows us to identify the channels whose dysfunctions lead to diseases such as cardiac arrhythmias, epilepsy, hypertension or diabetes but also permits to create new drugs against pain. The aim of the work carried out during this thesis is to improve knowledge and comprehension of the interaction of toxins with the channels. In the introduction, this manuscript briefly presents the ion channels then the animal toxins are described according to the structural scaffold they adopt : two principal scaffolds Csαβ and ICK but also less known scaffold all-α and all-β. The results obtained are based on the determination of the solution structure of animal toxins by two-dimensional NMR and the determination of interaction surface of these toxins by analysis of the electrostatic anisotropy. This electrostatic anisotropy seems to be a determining factor for the interaction of toxins with their receptor site. It allows the toxins to be correctly positioned in order to present their functional surface to the channel

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VIII-182 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 155-167

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.