Pensée sociale de la maladie chez des jeunes en situation précaire : l'exemple du sida

par Stéphane Eisenlohr

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Michel Morin.

Soutenue en 2005

à Aix Marseille1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Social thought of illness among precarious young people, the example of Aids.


  • Résumé

    Notre travail consiste à étudier la pensée sociale de la maladie chez de jeunes précaires. Pour cela, nous avons mis en oeuvre un dispositif de recherche centré sur le sida. Notre hypothèse est que le sida est révélateur d'une dynamique psychosociale dans le rapport à la maladie de jeunes précaires. Plusieurs choix ont été effectués. Le choix des représentations sociales, comme théorie permettant une orientation psychosociale. Le choix d'une méthodologie qualitative, pour restituer la complexité de la pensée profane de la maladie. Trois enquêtes de terrain portant sur le rapport à la maladie d'individus en situation de vulnérabilité sociale composent notre programme de recherche. On constate que le sida, comme maladie emblématique, met en jeu les significations de la maladie grave. De plus, l'objet sida permet d'observer une dynamique psychosociale dans le rapport à la maladie de jeunes en situation de précarité. Sentiment de vulnérabilité et de crainte. Ancrage des raisonnements dans trois registres de construction (contagion, hygiène, méfiance). Et dynamique d'adhésion à des logiques de pensée en fonction de l'expérience de situation de précarité.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (260 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. ff. 219-239. Index.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.