Prévision à brève échéance des fortes précipitations par l'activité électrique le 19 septembre 2000 dans la région marseillaise

par Romain Guillon

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Annick Douguedroit.


  • Résumé

    Cette étude fondée sur l'analyse du cas des très fortes précipitations du 19 septembre 2000 qui s'est produit en région Provence Alpes Côte d'Azur et en particulier sur la région marseillaise a pour but d'anticiper à courte échéance les fortes pluies à partir de l'activité électrique. La méthodologie mise en place permet, par une analyse statistique, d'une part de déterminer les trajectoires d'activité électrique et de précipitations (calcul des centres de gravité pondérés de chaque noyau de cellule), et d'autre part de les asssocier (à l'aide de requêtes spatiales et temporelles au sein des SIG) afin de déterminer des délais d'anticipation des fortes pluies. Les pluies estimées par le radar de Nîmes Garons (réseau ARAMIS), les données des stations météorologiques, et l'activité électrique issue du système SAFIR sont intégrées dans un SIG puis couplées à un modèle numérique de terrain sur le département des Bouches-du-Rhône. Le suivi des images radar et de l'activité électrique s'effectue au pas de temps de 5 minutes. Nous avons observé dans notre étude des décalages temporels des pluies par rapport aux mesures des stations météorologiques. Ces résultats ont été intégrés dans différentes méthodes pour l'anticipation des pluies par l'activité électrique (mesure du décalage temporel entre les maximums, variance commune synchrone et asynchrone, délais de mise en place des orientations définitives des trajectoires). L'activité électrique (associée à une trajectoire des précipitations) , permet avec un délai de 15 à 20 minutes en moyenne, d'anticiper les maximums des précipitations de chaque épisode des pluies estimées par le radar. Les résultats bien que significatifs sont limités par le très faible échantillonage disponible (quatre couples de trajectoires). Les résultats de ce travail ouvrent un champ d'investigation important sur la méthodologie à mettre en place pour la quantification des délais d'anticipations des pluies exceptionnellles dans la région méditerranéenne ou ailleurs.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (250 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 212-226

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2106
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.