En marge du milieu alpin : dynamiques de formation des ensembles lithiques et modes d'occupation des territoires au paléolithique moyen

par Guillaume Porraz

Thèse de doctorat en Préhistoire, archéologie, histoire et civilisations de l'Antiquité au Moyen-Âge

Sous la direction de Pierre Jean Texier.

Soutenue en 2005

à Aix Marseille 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    In the margin of the Alp's environment : dynamics of lithic assemblages formation and middle palaeolithic settlement patterns


  • Résumé

    La variabilité des ensembles lithiques demeure un sujet de recherche majeur en préhistoire. Aborder cette variabilité, puis l'interpréter, revient à discuter des dynamiques de formation des ensembles, dans leur composante quantitative. L'individualisation des différents mécanismes impliqués contribue alors à caractériser le fonctionnement d'un site, i. E; les modalités techno-économiques de son occupation. Ces problématiques rejoignent ainsi celles des modes d'occupation des territoires des populations chasseurs-cueilleurs. Le cadre chronologique envisagé est celui du Paléolithique moyen depuis les débuts du Pléistocène supérieur, le cadre géographique celui des marges du milieu alpin. Au sein de cette entité physique contrastée, deux secteurs distincts ont été priviligiés (région de la Vénétie, région liguro-provençale). Enfin, parallèlement à l'étude de gisements plus classiques ont également été pris en compte des sites à faible densité de vestiges lithiques, jusqu'alors peu considérés dans ces perspectives. L'observation d'éléments habituellement "discrets" révèle une variabilité des normes techno-économiques qui n'avait jusqu'alors pas été mise en évidence (formes de mobilité des produits, modèle de fractionnement des chaînes opératoires, distances maximales de circulation). A propos des modes d'occupation des territoires, les formes de complémentarité suggérées entre les différents sites attentent indiscutablement l'existence d'organisations logiques et structurées. Les résultats de cette étude, portés par les choix méthodologiques, soulignent finalement l'importance de nos modalités d'observation, d'interprétation et de validation sur notre perception des vastes ensembles "chrono-culturels" en préhistoire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (386 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. ff. 346-373. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.