Une migration intellectuelle post-coloniale et son impact scientifique : les intellectuels arabes en France face à la redéfinition des savoirs sur le monde arabe (milieu des années 1950 - fin des années 1970)

par Thomas Brisson

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean-Pierre Terrail.

Soutenue en 2004

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La compréhension des migrations intellectuelles arabes est d'un intérêt particulier pour qui cherche à saisir la nature des rapports qui se sont instaurés, à la faveur des colonisations et de la globalisation des relations de pouvoirs qu'elles ont entraîné, entre l'Occident et le reste du monde, les pays arabes dans le cas de notre travail. C'est en effet moins à une compréhension des modalités de ces migrations que s'intéresse cette recherche qu'à ce qu'elles révèlent des rapports particuliers qui se sont tissés au long de l'histoire d'une domination qui, commencée à la fin du 18e siècle a pris fin, sous cette forme précise, avec les décolonisations des années 1950 et 1960. Si l'on sait que les migrations de main-d'oeuvre, de loin les plus nombreuses, témoignent d'un état précis des relations économiques propres à un système capitaliste, au sens propre du terme, internationalisé, celles des étudiants, des scientifiques et des intellectuels, sont elles aussi la marque d'une série d'interdépendances nouées autour de formes de rationalités et d'épistémès occidentales devenues dominantes. Ce travail cherche à comprendre ce qu'implique la position d'intellectuels issus de pays dominés - i. E. Colonisés - lorsque ces derniers s'intègrent dans les institutions scientifiques des pays dominants, au moins dans leur capacité à produire des discours à prétention universaliste. Leur migration devient ainsi un terrain d'observation idéal pour comprendre quelles relations se nouent, ou se dénouent. . .

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par La Dispute à Paris

Les intellectuels arabes en France : migrations et échanges intellectuels


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (452 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. vol. 2, f. 370-388

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 305.55 BRI
  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 305.55 BRI
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par La Dispute à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les intellectuels arabes en France : migrations et échanges intellectuels
  • Détails : 1 vol. (232 p.)
  • ISBN : 978-2-84303-165-6
  • Annexes : Bibliogr. p. 223-[229]. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.