Un historicisme régional sous la Troisième République : Camille Albert (1852-1942), architecte de la ville de Fécamp

par Manolita Fréret-Filippi

Thèse de doctorat en Histoire de l'architecture

Sous la direction de François Loyer.

Soutenue en 2004

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    Camille Albert fut formé à l’Ecole des Beaux-Arts de Genève et dans l’atelier de Cramer et Junod. Il poursuivit son apprentissage à Paris puis réalisa l’agrandissement du casino de Saint-Valéry-en- Caux. Grâce au soutien de l’industriel Alexandre Le Grand, il commença sa véritable carrière en accédant au poste d’architecte de la ville de Fécamp qu’il occupa de 1883 à 1903. Camille Albert participa largement a�� la transformation de la ville en la dotant d’équipements publics. Camille Albert se constitua une clientèle privée, pour laquelle il édifia bâtiments industriels, immeubles de rapport, hôtels particuliers et villas. Il contribua aussi au développement de l’architecture de villégiature dans les environs de Fécamp. La production architecturale de Camille Albert révèle la quête d’un style en accord avec la culture architecturale locale, entre rationalisme et éclectisme. Ses recherches artistiques le conduisent à développer un langage ornemental inventif et riche.

  • Titre traduit

    A regional historicism under the Third Republic : Camille Albert (1852-1942), architect of Fecamp


  • Résumé

    Camille Albert studied at the School of Fine Art in Geneva and at the studio of Cramer and Junod. He settled in Paris and built the extension of the Saint-Valéry-en-Caux casino. Thanks to the support of manufacturer Alexandre Le Grand, Camille Albert was then guaranteed the position of public architect for the city of Fécamp from 1883 to 1903. He made a large contribution to the modernisation of the city, providing it with various public amenities. He build up a large private clientèle from the local upper classes, for whom he built private mansions and villas. He also contributed to the development of holiday resort architecture in the area of Fécamp. Camille Albert's architectural work reveals his search for a style in harmony with the local architecture. Between rationalism and eclecticism, his artistic research led him to develop an inventive and richly ornemental language.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (772 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 472-512. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 724.5 FRE
  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 724.5 FRE
  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : FRERET
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.