Un modèle de signalisation générique pour les réseaux IP de nouvelle génération : unification par RSVP

par Guillaume Claude Buridant

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Jean-Pierre Claude.

Soutenue en 2004

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    Dans un réseau, le plan contrôle est chargé de la mise en place, de la modification et du relâchement d'une instance de service conversationnel. L'architecture du réseau dépend des services fournis par ce réseau. Les services qui utilisent un modèle de communication conversationnel possèdent une application de contrôle duale qui, via un protocole de signalisation, se répartit la logique de cette application entre entités de contrôle. La signalisation correspond aux messages échangés entre ces entités permettant de mettre en place, modifier ou relâcher une instance de service. Dans les réseaux télécoms, le plan contrôle est unique et directement intégré dans le réseau. Ce sont les services de télécoms qui ont dicté le besoin en signalisation et les particularités du plan contrôle. Dans les réseaux informatiques, aucun plan contrôle n'a été implémenté dans le réseau, mais les applications émergentes ont apporté avec elles leur propre plan contrôle, extérieur au réseau et adapté à leurs besoins. Ceci a entraîné un développement propriétaire de mécanismes de contrôle et donc une hétérogénéité et une non interopérabilité des protocoles de signalisation dans les réseaux informatiques (c'est à dire ici les réseaux IP). Notre démarche est d'unifier ces protocoles de signalisation en un protocole unique qui permettrait une interopérabilité entre ces différents éléments de contrôle. Pour faire cette unification nous étudierons et comparerons les protocoles déjà existant dans les mondes télécoms et informatiques afin d'en tirer les mécanismes communs, puis nous déterminerons un modèle d'entreprise des services de communication (le modèle SIMPSON) identifiant les acteurs impliqués dans la réalisation d'une instance de service. La validation de nos résultats se fera à travers le choix d'un protocole unique de signalisation (basé sur RSVP) qui permettra l'interopérabilité totale entre protocoles différents et entre entités économiques distinctes. En effet, les différents acteurs économiques dans la réalisation d'un service doivent être capables d'interopérer et de coopérer entre eux avec une signalisation unifiée. . .

  • Titre traduit

    A generic signalling model for next generation IP Networks : unification using RSVP


  • Résumé

    In networks, the control plane is in charge of setting, modifying and tearing down instances of conversational service. The architecture of the network depends on the services it provides. Services based on a conversational communication model are linked to a dual control application distributed among control entities. These entities inter-operate with signalling messages, and these signalling messages are in charge of the setting, modifying and tearing down of an instance of a service. In telecom networks, the control plane is unique and integrated in the network. Telecom services are responsible for the need for signalling and the particularities of the control plane. In computer networks, no control plane has been defined in the network itself, but emerging applications defined their own control plane, exterior to of the network and adapted to their needs. This leads to a proprietary development of control mechanisms and so, to a heterogeneity and to a non interoperability of signalling protocols in computer networks (we focus here on IP networks). Our goal is to unify these signalling protocols into a single one protocol allowing interoperability between these various control elements. In order to achieve this unification, we will study and compare already existing protocols in both telecom and computer networks in order to find common mechanisms, then we will propose a business model for communication services (the SIMPSON model) identifying implicated actors in the realization of an instance of service. We will validate our results using a unified signalling protocol (based on RSVP) allowing interoperability between various protocols and various economic entities. Indeed, various economic actors may interoperate and cooperate between themselves more easily when using a unified syntax. We will validate this by implementing a signalling simulator which uses this unified syntax. Based on these results, we will develop a methodology whose aim is to easily create a control plane. This methodology will be based on the study of the concerned service, its functionalities and its unbundling level. This methodology will be applied in the context of PLANETE Project, which aims to manage nomadism of users and services in developing an ad hoc control plane. In conclusion, we will show the possibility to use one and only one intermediate signalling protocol between logical or economic control plane entities (Meta protocol) and we will show the possibility of creating additional functionalities to this protocol in function of the needs of the services. Our proposition could further lead to a standard determining the objects and mechanisms needed in the different functionalities of a control place, and so of a signalling protocol.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 206 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 57 réf. Bibliogr. p.191-194. Lexique

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T040009
  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 004.6 BUR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.