Stratégies de production en cellules d'insecte d'une glycoprotéine recombinante équine (gonadotropine eLH/CG) et de ses sous unités portant des chaîne oligosaccharidiques mammaliennes de type complexe

par Sébastien Legardinier

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Yves Combarnous et de Claire Cahoreau.

Soutenue en 2004

à Tours .


  • Résumé

    Recombinant counterpart of equine chorionic gonadotropin eCG (eLH/CG) was produced by co-infection of Sf9 insect cells with single recombinant baculoviruses. Equine LH/CG and mammalian glycosyltransferases producing complex-type N-glycans were co-expressed, either co-infecting Sf9 cells with a genetically modified baculovirus (Glyco virus) or infecting transgenic Sf9 cells (MimicTM cells). Recombinant eLH/CG (Sf9, Glyco, Mimic) were bioactive in vitro but not in vivo. Using specific lectins, we showed that Sf9 eLH/CG possessed N-glycans terminating with mannose residues ans GalNac-Gal O-glycans whereas in the presence of glyco virus or in MimicTM cells, N-glycans were terminated with galactoses. Recombinant hormones are inactive in vivo because of the absence of sialic acids. These hormones are good substrates for an in vitro sialylation.

  • Titre traduit

    Strategies of production of a recombinant equine glycoprotein (eLH/CG gonadotropin) and its subunits with complex-type mammalian N-glycans in insect cells


  • Résumé

    L'homologue recombinant de la gonadotropine chorionique équine eCG (eLH/CG) a été produite par co-infection des cellules Sf9 avec des baculovirus simple recombinants. La eLH/CG a été co-exprimée avec les glycosyltransférases de mammifères nécessaires à l'élaboration de N-glycannes de type complexe, soit en co-infectant les cellules Sf9 avec un baculovirus génétiquement modifié (virus Glyco) soit en infectant des lignée Sf9 transgéniques (cellules MimicTM). Les eLH/CG recombinantes (Sf9, Glyco, Mimic) sont biologiquement active in vitro mais pas in vivo. En utilisant des lectines spécifiques, nous avons montré que la eLH/CG "Sf9" possède des N-glycannes terminés par des mannoses et des O-glycannes sont terminés par des galactose. L'absence des acides sialiques expliquent que ces hormones recombinantes ne soient pas actives in vivo. Ces hormones sont de bons substrats pour une sialylation in vitro.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (174 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 157-174.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS-2004-TOUR-4056
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.