Etude génétique de la qualité de la viande de poulet en relation avec le stress avant abattage

par Martine Debut

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Catherine Beaumont et de Elisabeth Le Bihan-Duval.

Soutenue en 2004

à Tours .

  • Titre traduit

    Genetic study of chicken meat quality in relation with pre-slaughter stress


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse a porté sur la composante génétique de la réactivité au stress et des caractéristiques musculaires impliquées dans les variations de la qualité technologique de la viande de Poulet. Elle a permis de souligner les possibilités d'amélioration de la qualité technologique par la voie génétique et l'intérêt potentiel du pH ultime comme critère de sélection pour améliorer la couleur, le pouvoir de rétention en eau ou la texture de la viande cuite. Dans le même temps, nos résultats soulignent la nécessité d'adapter les méthodes de production et d'abattage en fonction du génotype pour améliorer le bien-être des animaux et la qualité de leur viande.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (175 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 157-174. Liste des publications de l'auteur.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS-2004-TOUR-4047
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7039
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.