Génome et facteurs de virulence d'un polydnavirus d'hyménoptère parasitoïde

par Bertille Provost

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Jean-Michel Drezen et de Élisabeth Huguet.

Soutenue en 2004

à Tours .


  • Résumé

    The hymenoptera Cotesia congregata lays its eggs into its host, a caterpillar of the lepidoptera Manduca sexta and introduces bracovirus (CcBV) particles. The proteins encoded by viral genes expressed in the parasitized host play an essential role for succesful parasitism, leading to modifications of host physiology such as alteration of immunity and prewandering developmental arrest. The introduction of this thesis summarizes up-to-date knowledge about insect immunity and bracoviral genes potentially involved in host physiology control. Sequencing and genome analyses demonstrated that the CcBV genome is composed of 30 double-stranded DNA circles coding for 9 multigenic families comprising protein tyrosine phosphatases, cystatins and ankyrin motif containing proteins. The characterisation of the viral genes expressed in the host is a key step toward further identification of the role of each protein in host physiology alteration. Field inversion gel electrophoresis (FIGE) allowed to physically localize PTP genes on the viral genome. Their expression was analysed on different host tissues by a multiplex RT PCR method. Next, biochemical activity tests of 2 PTPs were performed. Globally, genes of the described families are expressed in the parasitized host and some proteins have the biochemical function predicted by their conserved domains, suggesting these proteins play a role in the host physiological modifications induces by parasitism.

  • Titre traduit

    Genome and virulence factors of a polydnavirus of parasitoid hymenoptera


  • Résumé

    L'hyménoptère Cotesia congregata pond dans un hôte, la chenille du lépidoptère Manduca sexta et introduit des particules virales de bracovirus (CcBV). Les protéines codées par les gènes viraux exprimées dans l'hôte parasité jouent un rôle indispensable à la réussite parasitaire, entraînant des modifications de la physiologie de l'hôte, notamment une altération de l'immunité et un arrêt du développement au stade pré-pupal. Une synthèse des connaissances actuelles sur l'immunité des insectes et les gènes de bracovirus potentiellement impliqués dans le contro��le de la physiologie des hôtes est présentée en introduction. Le séquençage et l'analyse du génome de CcBV ont montré que ce génome est composé de 30 cercles d'ADN double-brin porteurs de 9 familles multigéniques : la famille des protéines tyrosines phosphatases (PTP), des cystatines, des protéines ankyrines. . . La caractérisation des gènes viraux exprimés dans l'hôte est une étape indispensable vers l'identification du rôle individuel de chaque protéine dans le contrôle de la physiologie de l'hôte. La technique d'électrophorèse en champs inversés (FIGE) a permis la localisation physique sur l'ensemble du génome viral des gènes de PTP. Leur expression a été analysée dans différents tissus de l'hôte parasité par une méthode de PCR multiplex. Puis des tests d'activité biochimique de 2 PTP ont été menés. Les gènes des familles décrites sont exprimés dans l'hôte parasité et certaines protéines possèdent la fonction biochimique prédite par les domaines conservés, suggérant que ces protéines jouent un rôle dans la modification de la physiologie de l'hôte induite par le parasitisme.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (264 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 227-244.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS-2004-TOUR-4045
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.