Mécanismes et bases sensorielles de la discrimination sociale entre jeunes chez les ovins : étude comportementale

par Séverine Ligout

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Frédéric Lévy et de Richard H Porter.

Soutenue en 2004

à Tours .


  • Résumé

    Nous avons montré l'existence de deux mécanismes de reconnaissance entre jeunes ovins : la familiarisation par contact direct qui permet la reconnaissance d'individus familiers et la familiarisation indirecte qui permet de discriminer différents individus jamais rencontrés auparavant sur la base de ressemblances phénotypiques existant entre ces derniers et l'agneau sujet ou un de ses partenaires familiers. La présence de la mère dans le jeune âge est en outre importante pour l'établissement d'interactions discriminatives entre jeunes (apparentés ou non). Chaque sensorialité étudiée (olfaction, audition, vision) considérée isolément n'est pas nécessaire à la reconnaissance de congénères de même âge. Chacune suffit cependant à l'expression d'une discrimination du jumeau mais pas d'un individu familier non apparenté vs. Un étranger (seule l'audition peut alors suffire). La reconnaissance est donc plurimodale et plus efficace quand elle concerne le jumeau plutôt qu'un non apparenté.

  • Titre traduit

    Mechanisms and sensory basis of social discrimination in lambs : behavioural approach


  • Résumé

    We demonstrated that two mechanisms are involved in social recognition by lambs : direct familarisation (which allows subsequent recognition of familiar individuals) and indirect familiarity (in which individuals that have not been previously encountered are discriminated based upon their phenotypic resemblance to the subject lamb or to a lamb with which the suject is familiar). The presence of the mother also plays an important role in the development of discriminative interactions between young lambs (twins and unrelated agemates). Amongst the sensory modalities that were studied (olfaction, audition, vision), no single one was found to be necessary for discrimination between agemates. However, each one is sufficient for twin recognition but not for familiar unrelated individuals discrimination (only auditory cues are then sufficient). These results indicate that social discrimination is multi-sensory and that twin recognition is more efficient than recognition of non-kin individuals.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 87-[84] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 13 f.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU de Grandmont.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T.S.2004-4010(1er ex.)
  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU de Grandmont.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T.S.2004-4010(2e ex.)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2004TOUR4010
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.