Etude comparative de l'interaction de la sous-unité vTR de MDV et de la sous-unité cTR du poulet avec la télomérase

par Laëtitia Trapp-Fragnet (Fragnet)

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Denis Rasschaert.

Soutenue en 2004

à Tours .


  • Résumé

    La maladie de Marek est un lymphome T du poulet causé par l'herpesvirus de la maladie de Marek. Ma thèse a consisté à caractériser la première sous-unité ARN télomérase virale (vTR), que nous avons mise en évidence dans le génome de la souche MDV-RB1B. La télomérase est une ribonucléoprotéine qui assure l'élongation des télomères et qui est détectée dans plus de 85% des cancers humains. Nous avons réalisé une étude comparative de vTR avec la composante aviaire cTR, homologue à 88%. L'étude de l'expression de vTR a fait ressortir que son promoteur pourrait être une combinaison d'un promoteur similaire à celui de cTR et d'un promoteur potentiellement inductible pendant la tumorigenèse. Par ailleurs, nous avons démontré la fonctionnalité du gène vTR qui semble plus efficace que cTR. Par mutagenèse dirigée, nous avons confirmé que le domaine CR1 de vTR correspondait bien au domaine matriciel, que l'intégrité du pseudonoeud était nécessaire pour l'activité télomérase et enfin que la boîte H assurait la localisation nucléolaire de vTR. Au vue de l'implication de la télomérase dans de nombreux cancers, vTR pourrait être un facteur déterminant dans la tumorigenèse viro-induite.

  • Titre traduit

    Comparative study of the interaction of the viral ARN telomerase subunit(vTR)encoded by the Marek's disease virus(MDV) and the chicken ARN telomerase subunit(cTR) with the telomerase complex


  • Résumé

    The Marek's disease is a T lymphoma induced by a herpesvirus, the Marek's disease virus. The aim of my phD consisted of the characterization of the first viral RNA telomerase component identified in the very virulent MDV-RB1B strain. The telomerase is a ribonucleoprotein that is involved in telomere lengthening and that is detected at least in 85% of human cancers. In order to characterize vTR, I made a comparative study of this gene with its avian ortholog cTR, which is 88%. Homologous to vTR. We realized an expression study of vTR, which led us to hypothesize that the promoter region of vTR could be a combination of a promoter similar to cTR and a promoter, which could be induced during tumorigenesis. Otherwise, we demonstrated the fonctionnality of vTR, which thus seems to be more efficient than cTR. We also confirmed by a mutagenesis study that the CR1 domain of vTR is the template sequence, that the integrity of the pseudonoeud domain is essential for the telomerase activity and that the H box of vTR permits the nucleolar localisation of vTR in cells. According to the telomerase involvement in cancers, vTR could be considered as a determinant factor in the tumorigenesis induced by MDV.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 129 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 111-129

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS-2004-TOUR-4001(1er ex.)
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T.S.2004-4001(2e ex.)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.