Développement d'un vaccin contre la toxoplasmose : le gène MIC3 et le toxoplasme invalidé pour les gènes MIC1 et MIC3, deux candidats potentiels

par Alaa Bassuny Ismaël

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Daniel Bout.


  • Résumé

    La vaccination par l'ADN codant l'antigène MIC3 conduit à une protection efficace, chez les souris CBA/J, qui est potentialisée par le plasmide codant le GM-CSF. Cette protection est associée à une forte réponse humorale et cellulaire spécifique (type Th1). La protection induite par MIC3 est médiée par les lymphocyte T CD8+ et CD4+. Les domaines EGF et lectine de MIC3 contribuent à la protection. La vaccination par le vaccin atténué, micl-3KO Toxo Vaccine conduit, pour la 1er6 fois, à une protection presque totale contre la toxoplasmose acquise chez les souris Swiss 0F 1. Cette protection est associée à une forte réponse humorale et cellulaire spécifique (type Th1). Ce vaccin conduit à une forte protection contre la toxoplasmose congénitale. En effet, aucune mortalité n'est observée chez les souriceaux nés des mères vaccinées. Aucun retard de croissance n'est observé chez ces souriceaux. De plus, ces souriceaux développent peu ou pas de kystes cérébraux (> 96% réduction de kystes).

  • Titre traduit

    Development of a vaccine against toxoplasmosis : the MIC3 gene and themutant strain of Toxoplasma gondii that lacks the MIC1 and MIC3 genes, two potent candidates


  • Résumé

    The MIC3 DNA vaccine combined with pGM-CSF elicits strong specific humoral and cellular responses as well as providing effective and highly significant protection against chronic phase of Toxoplasma gondii infection in CBA/J mice. We demonstrated that the protection induced by MIC3 was mainly mediated by CD4+ and CD8+ T cells. Furthermore, both EGF and Lectin domains of MIC3 are involved in the protection. This study demonstrates, for the first time, that the micl-3KO Toxo Vaccine is a potent, effective and successful vaccine against acquired and congénital T. Gondii infection in female OF1 mice. This protection was associated with strong and spécifie humoral and cellular immune responses in adult mice. All pups from vaccinated mice survived and had the same weight as the control of non-infected mice. Furthermore, they exhibited significantly fewer brain cysts than pups from non-vaccinated dams (> 96% cyst reduction).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (199 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 170-199

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Médecine.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T SV 2004 012
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.