Fonctionnement exécutif : effets du vieillissement et modification architecturale avec l'age

par Fabienne Lauverjat

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Roger Fontaine et de Valérie Pennequin.

Soutenue en 2004

à Tours .


  • Résumé

    Cette recherche s'inscrit dans le cadre théorique de l'étude des fonctions éxécutives dont les dysfonctionnements avec l'âge seraient à l'origine d'une grande partie des déficits cognitifs liés au vieillissement normal (West, 1996). Un modèle récent (Mikaye et al. , 2000) a décrit l'organisation de trois fonctions exécutives fréquemment postulées -l'inhibition, la mise à jour et la flexibilité attentionnelle-sur un échantillon de jeunes adultes. Nous avons donc souhaité intégrer ces récentes données dans une problématique liée au vieillissement, en nous intéressant à différentes dissociations décrites lors du développement, tels les processus d'inhibition et d'interférence [. . . ]. Deux pistes sont évoquées. La première est relative aux différences protocolaires entre cette recherche et celle menée par ces auteurs. La seconde, plus épistémologique, pose la question de la robustesse des modèles issus de l'analyse confirmatoire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 328 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.180-202 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 11310
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL 11311
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.