L'Organum à Notre-Dame de Paris au XIIIe siècle : étude sur les modes d'élaboration d'un genre musical

par Guillaume Gross

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Olivier Cullin.

Soutenue en 2004

à Tours .


  • Résumé

    L'@organum a été chanté à la Cathédrale Notre-Dame de Paris à la fin du douzième siècle. L'étude montre pourquoi et comment les Tripla et les quadrupla ont été composés dans ce contexte culturel et quelles conditions ont présidé à l'élaboration de ces compositions virtuoses. Dans la seconde moitié du treizième siècle, Jean de Garlande et de l'anonyme IV évoquent des procédés d'ornementation (colores) utilisés dans les grands organa. Les auteurs réemploient le vocabulaire d'une poésie didactique contemporaine des pratiques polyphoniques parisiennes. Les arte poeticae proposent un vaste éventail de techniques ornementales et certaines relatives au phénomène de la répétition, sont utilisées dans l'organum. Ce travail montre comment les clercs utilisèrent ces procédés rhétoriques afin d'élaborer un discours musical complexe et vise à comprendre dans quelles circonstances, comment et à quelles fins, les chantres ont composé de mémoire une très haute manifestation de la parole chantée.

  • Titre traduit

    Organum at Notre Dame de Paris in thirteenth century : study about composition of a musical genre


  • Résumé

    By the end of the 12th century, organum was sung at the cathedral of Notre-Dame of Paris. This study discusses the cultural context in which the tripla and quadrupla came to be composed and the conditions which brought into effect the elaboration of such virtuoso compositions. In the second half of the thirteenh century, the music theorists Johannes of Garlandia and Anonymous IV discuss some of the ornamental processes (colores) used in the great organa. These authors employ the vocabulary used for didactic poetry contemporary with the Parisian polyphonic practice. The artes poeticae offer a wide range of ornamental techniques and some them, relating tot the phenomenon of repetition, are used in the organum. This study shows how the clerics used these rhetorical processes to elaborate a complex musical elocution, and aims to comprehend under which circumstances and to what purpose the cantors were able to create by memory such noble manifestations of the sung word

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par Brepols à Turnhout

Chanter en polyphonie à Notre-Dame de Paris aux 12e et 13e siècles


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(730 f. )
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 663-719 . Partitions

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU Tanneurs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL 11306
  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU Tanneurs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL 11307
  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU Tanneurs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 11308
  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU Tanneurs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 11309
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par Brepols à Turnhout

Informations

  • Sous le titre : Chanter en polyphonie à Notre-Dame de Paris aux 12e et 13e siècles
  • Dans la collection : Studia artistarum , 14
  • Détails : 1 vol. (349 p.)
  • ISBN : 978-2-503-52723-9
  • Annexes : Bibliogr. p. [273]-298. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.