La Transmission du merveilleux dans le Roland amoureux de Boiardo : une poétique de l'émerveillement

par Pascaline Nicou

Thèse de doctorat en Italien

Sous la direction de Frank La Brasca.

Soutenue en 2004

à Tours .


  • Résumé

    L'"Orlando innamorato" est un poème chevaleresque écrit pendant une trentaine d'années par le comte matteo maria Boiardo, dans le contexte de la Ferrare renaissante des ducs d'Este. Mal jugé en raison de son écriture dialectale et hybride, mélangeant les tons trivial et élevé, nous montrons qu'il est régi par le principe de l'émerveillement, produit par une oscillation constante, à tous les niveaux du récit, entre une familiarité, une répétitivité ou banalité d'un côté, et une distanciation ludique, un dépaysement créé par l'inédit de l'autre. Inspiré du style humble des poèmes chevaleresques, il est rehaussé sur le plan stylistique par des élements plus recherchés à la tradition classique (Homère, Virgile, Ivide, Stace) et florentine (Dante, Boccace, Pétrarque). Ainsi Boiardo traduit-il de façon ludique la matière merveilleuse antérieure dans un double mouvement de rabaissement comique et d'amplification élevée, produisant sur le lecteur connaisseur un effet de surprise ou d'étonnement.


  • Résumé

    The "Orlando innamorato" is a "chevaleresque" poem written over the course of thirty years by Count Matteo Maria Boiardo, in the reviving Renaissance Ferrara of the dukes of Este. Critically castiged on account of its dialectical and hybrid style of writing, which mixed colloquial with elevated tones and idioms, we show that it is regulated by the principle of wonderment produced by constant oscillation between, on the one hand, repetitiveness and triviality, and on the other hand the playful distancing and disorientation created by something decidedly new. Inspired by modest style of the "chevaleresque" poems, it is enhanced from a stylistic standpoint by more arranged elements from the classical (Homer, Virgil, Ovid, Stace) and the Florentine (Dante, Boccacio, Petrarch) traditions. Boiardo transposes marvelous previously existing material in a double movement of comic belittling and high-minded development ; this imbues the informed reader with a peculiar effect of astonished surprise.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (360 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 346-360 Annexes.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL 11285
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 11284
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.