Féminisme africain-américain et féminisme africain : incidences et limites d'un dialogue par romans interposés

par Kouadio Germain N'Guessan

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Claudine Raynaud.

Soutenue en 2004

à Tours .


  • Résumé

    Ce travail analyse l'oppression de la femme noire dans la fiction de Zora Neale Hurston, Toni Morrison, Alice Walker, Gloria Naylor, Paule Marshall et de Buchi Emecheta, Flora Nwapa, Mariama Bâ, Bessie Head, Ama Ata Aidoo. Il montre qu'en Amérique, cette oppression est liée au racisme, au sexisme et à la situation de classe. En Afrique, elle provient de la colonisation et du néo-colonialsime, de la tradition et des conceptions religieuses, et aussi du nouvel ordre économique mondial. L'analyse de ces situations d'oppression fait poindre un "féminisme noir" qui vise à construire l'identité de la femme noire à travers ses relations aux valeurs traditionnelles : croyances ancestrales, maternité comme moyen d'intégration sociale, etc. . . . Elle établit donc le "féminisme noir" comme manisfestation du dialogue Nord/sud, et comme une interprétation féministe du Panafricanisme dans son effort de réunir deux peuples séparés mais de même origine. Cependant, l'hétérogénéité des situations des femmes donne lieu à des utopies qui se dessinent en fonction de la spécificité des situations tout en demeurant sous l'angle général de la subordination des femmes et leur lutte pour son éradication.


  • Résumé

    The work analyses Black women's oppression in the fiction of Zora Neale Hurston, Toni Morrisson, Alice Walker, Gloria Naylor, Paule Marshall and Buchi Emecheta, Flora Nwapa, Mariama Bâ, Bessie Head, Ama Ata Aidoo. It shows that in America, this oppression is related to racism, sexism and to class. In Africa, it stems from colonialism and neocolonialism, from tradition and religious conceptions, and also from the new world economic order. The analysis of these situations of oppression puts forward a "black feminism" which aims at constructing Black women's identity through their relations to traditional values : ancestral beliefs, motherhood as a means of social integration, etc. It thus establishes "black feminism" as a manifestation of the North/South dialogue. It is also a feminist interpretation of Panafricanism since it tries to bring together two peoples that have been separated yet share the same origin. However, the heterogeneity of women's situations creates utopias which are shaped according to the specificity of women's situations but fall under the general perpective of women's subordination and their struggle for its eradication

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 364 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL 11255
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 11254
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.