Les interprètes féminines des opéras en langue italienne au début du XVIIIe siècle (1700-1730) : techniques et styles de chant

par Sandra Silvio-Delozanne

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Laurine Quetin.

Soutenue en 2004

à Tours .


  • Résumé

    Ce travail analyse le style et la technique vocale des principales chanteuses italiennes d'"opera seria" entre 1700 et 1730. C'est à partir de la fin du XV e siècle, qu'apparaît en Italie un vrai goût pour la voix féminine. Le succès de l'opéra comme spectacle public et commercial, va transformer la carrière des chanteuses. Au début du XVIIIe siècle, la technique vocale se développa considérablement grâce à la présence des castrats. Mais les "prime donne " ravissaient également le public par leur charisme et leurs développements techniques : étendue vocale, virtuosité et rapidité d'éxécution. On obtint également une classification plus précise de la voix féminine (soprana, mezzo-soprano, contralto) grâce à l'ascension de la voix de contrealto. Les chanteuses deviennent de vraies "autorités rhétoriques" et de nombreux opéras vont porter les noms des héroi͏̈nes légendaires. En même temps, ce fut l'époque de l'apogée du travestissement féminin. C'est à partir de cette époque que le chant féminin s'affirma et se différencia de celui des castrats pour le surpasser définitivement à la fin du siècle.


  • Résumé

    This work analyzes the vocal style and technique of the principal Italian female singers of "opera seria" between 1700 and 1730. The cult of this voice was developed in Italy at the end of the XVIth century. The success of the opera as a public and commercial spectacle produce many transformations in the female singers career; At the beginning of the XVIIIth century, the vocal technique improved considerably. One of the reasons was the presence of the castrats. But the "prime donne" also amaized the public with their unique personalities and their technical accomplishement : vocal extension, virtuosity and rapidity of execution. A more precise classification of the femele voice (soprano, mezzo-soprano, contralto) is also reached thanks to the ascension of the contralto voice. They becomes real "rhetoric authorities" and many operas will bear the names of legendary heroines. At the same time, it was the moment of the apogee of cross-dressing. It is a this very moment, that femele singing got all its strength and took its own way from castrats to overcome it definitely at the end of the century

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol(727.).
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 11250
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 11251
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL 11252
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL 11253
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.