Etude du mistral en zone côtière : approches théoriques et observationnelles appliquées aux campagnes MAP et ESCOMPTE

par Vincent Guenard

Thèse de doctorat en Sciences de l'univers

Sous la direction de Jean-Luc Caccia.


  • Résumé

    La structure verticale du mistral en zone côtière est étudiée dans le cadre des campagnes scientifiques MAP (automne 1999) et ESCOMPTE (été 2001). L'étude combine les approches observationnelles (exploitation des données de diverses plates-formes instrumentales disponibles en campagne), théoriques (application des théories existantes traitant des écoulements orographiques) et numériques (utilisation du modèle atmosphérique non hydrostatique RAMS) afin d'identifier les mécanismes originels du mistral. Le blocage en amont des reliefs, la canalisation, les pentes des reliefs, le contournement, les déferlements d'ondes, les sillages, la friction de surface induisent, sur les épisodes de fort mistral, une structure profonde ou en jet de basse couche selon l'orientation du flux synoptique. Si le forçage synoptique est faible, la convection et la brise de mer le rejettent de la couche limite atmosphérique ; la brise de terre l'accélère pour en faire un jet de basse couche nocturne.

  • Titre traduit

    Study of the mistral in coastal zone : theorical and observational approches resulting from the map and escompte field experiments


  • Résumé

    The vertical structure of the coastal mistral has been investigated in the context of the MAP (autumn 1999) and ESCOMPTE summer 2001) field campaigns. The study combines the observational (through the exploitation of the multi-platform data avalaible in both experiments), the theoretical (using the basic existing theories dealing with orographic flows) and the numerical (using the non-hydrostatic atmospheric model RAMS) approaches to point out the physical processes involved in mistral episodes. Upstream blocking, channelling, splitting, wave breakings, lee wakes, downslope and frictional effects result in a deep or a shallow structure according to the direction of the incident flow in strong mistral events. The daily weak mistral is lifted up above the atmospheric boundary layer by convection and sea breezes while the nighttime weak mistral is accelerated by land breezes as a nocturnal low-level jet.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (176 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f.161-176

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Toulon (La Garde). Bibliothèque universitaire. Section Campus La Garde.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH-SCI/2004TOUL10
  • Bibliothèque : Université de Toulon (La Garde). Bibliothèque universitaire. Section Campus La Garde.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04 TOUL 0010
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMF.T161
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.