Exercice intermittent de haute intensité et de très courte durée : Influences de l'heure de la journée, du genre et de l'agencement des temps de récupération

par François Billaut

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Guy Falgairette.


  • Résumé

    L'évolution des performances et des procéssus de fatique au cours de sprints intermittents (6-8 s) sur ergocycle est analysée en prenant en compte l'heure de la journée, le genre et l'agencement des durées de récupération. Les processus de fatigue et de récupération de la puissance maximale anaérobie sont faiblement dépendants des rythmes biologiques et du genre. Cependant, les femmes présentent une plus grande fatigabilité au cours d'un sprint donnée (P<0. 05). L'agencement des périodes de récupération (durée totale indentique : agencement de type constant, croissant ou décroissant)modifie les moment d'apparition de la fatique (P<0. 05) mais la performance myenne au cours des séries n'est pas affectée. Au regard de l'activité neuromusculaire et de la coordination intermusculaire, l'inflexion des performance en sprints revêt des origines périphériques et centrales.

  • Titre traduit

    Supra-maximal intermittent exercise of very short duration : Effects of time of day, gender, and recovery duration repartition


  • Résumé

    Evolution of performances and fatigue processes during intermittent cycling sprints (6-8 s)is analyzed through effects of time of day, gender, and recovery period repartition. Fatigue and recovery processes of anaerobic maximal power output are poorly dependant on biologic rhythms and gender. However, women exhibit greater fatigability than men within the same srpint (P<0,005). The repartition of recovery periods (same total duration : constant, increasing, or decreasing duration)modifies the time of fatigue development (P<0. 05), but do not affect overall performance during series. Owing to neuromuscular activity and inter-muscle coordiantion, the decline in performances during sprints is attributable to fatigue that is peripheral and central in origin.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(214 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p.196-211

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Toulon (La Garde). Bibliothèque universitaire. Section Campus La Garde.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH-SCI/2004TOUL8
  • Bibliothèque : Université de Toulon (La Garde). Bibliothèque universitaire. Section Campus La Garde.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.