Histoire évolutive des facteurs de transcription de la famille COE : expression comparée au cours de la morphogenèse de l'aile de drosophile et des membres de tétrapodes et évolution de leur structure génomique chez les bilatériens

par Sébastien Mella

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire et cellulaire du développement

Sous la direction de Alain Vincent.

Soutenue en 2004

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Evolutionary history of COE transcription factors : compared expression during Drosophila wing and tetrapod limb bud morphogenesis : volution of the genomic structure in bilaterians


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La thèse analyse deux aspects de l'évolution de la famille de facteur de transcription COE. Le premier aspect concerne le recrutement et la fonction de ces gènes dans les processus de morphogenèse, des ailes de drosophile et des membres de tétrapodes. Malgré les évidentes différences morphologiques de ces structures, l'acquisition de leur polarité selon l'axe antéro-postérieure (A-P) implique la même voie de signalisation : la voie de signalisation Hedgehog/Sonic-Hedgehog (Hh/SHH). Lors de la morphogenèse de l'aile de drosophile, collier a un rôle clé en tant que médiateur de la signalisation Hh. Dans cette thèse, la question de la conservation d'un rôle similaire pour les gènes orthologues à collier chez les vertébrés a été posée. L'analyse du patron d'expression des gènes coe dans les bourgeons de membre de poulet et de souris sauvages et dans des contextes de gain et de perte de fonction de la signalisation SHH a amené deux conclusions majeures; i) les gènes coe semblent être recrutés de manière différente entre l'aile de drosophile et le bourgeon de membre de tétrapode, ii) les gènes coe apparaissent comme les premiers marqueurs connus de deux sous-domaines du tissu conjonctif, les ligaments et les gaines protectrices des tendons. Pour analyser la fonction de ces gènes au cours dans la formation des membres de tétrapodes, une stratégie utlisant une protéine dominante-négative (DN) a été développée. Les propriétés biochimiques de la protéine DN ont été determinées in vivo en utilisant des drosophiles transgénique où les effets du DN ont pu être comparés aux phénotypes de perte de fonction de collier. Le deuxième aspect de l'évolution de cette famille gènique concerne l'évolution de leur structure génomique. La comparaison des séquences génomiques, disponibles pour différents phyla appartenant au groupe des animaux bilatériens, a permis de révèler une forte concervation de la structure Exon/intron de ces gènes génomique. Cette analyse a, de plus, conduit à proposer un nouveau model pour la formation de motifs protéiques par accrétion de domaines par duplication exonique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (193 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 167-182

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004TOU30294
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.