Le temps des récoltes : agriculture et cueillette du Néolithique à la Renaissance en Limousin

par Anne Bouchette

Thèse de doctorat en Ecologie et évolution des populations et des communautés. Archéobotanique

Sous la direction de Guy Jalut et de Manfred Rösch.

Soutenue en 2004

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Les analyses de fruits et de graines réalisées sur des sites archéologiques du Limousin permettent de retracer l'évolution des plantes cultivées de l'époque gauloise à la fin du Moyen Âge et de poser les premiers jalons d'une histoire de la flore messicole régionale. Près de 215 000 restes et 300 taxons ont été déterminés. L'époque gallo-romaine est caractérisée par un nouveau système de production : l'arboriculture, une diversification des légumineuses et des aromates ainsi qu'une importation de fruits et d'épices exotiques. Cette dernière perdure pour partie au début du Moyen Âge. Cette période voit aussi l'adoption d'une nouvelle céréale : le seigle. Celle-ci entraîne le déclin de deux autres espèces : l'amidonnier et l'épeautre. Le Moyen Âge est également caractérisé par le développement d'une arboriculture, principalement en milieu urbain et castral. Les principales espèces concernées sont la vigne, le noyer, le châtaignier et le néflier.

  • Titre traduit

    Harvest : agriculture and gathering in Limousin from the Neolithic to the Renaissance


  • Résumé

    Archaeobotanical studies of archaeological sites of Limousin concern the period between the first century BC to the 16th century and propose a first history of the regional cornfied plants. About 215000 wet, chared and mineralized plant remains were observed and about 300 taxa were determined. It is only between the end of La Tène and the low Middle Age (1st century BC- 14th-15th centuries) that an evolution could be drawn. It is charaterized by the introduction of orcharding and a diversification of leguminous and aromatic plants during the Gallo-Roman period. The importation of exotic fruits and spices occurred and continued at the beginning of the Middle Age. This period was also characterized by the use of a new cereale : rye; the consecutive decline of German weath and emmer; a diversified orcharding which appeared in the urban environments during the Merovingian period. During the Middle Age, the main species concerned by this spread are vine, walnut, chestnut and medlar.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (221 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 264-286

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004TOU30290
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.