Implication des bone morphogenetic proteins dans le contrôle de la position des précurseurs oligodendrocytaires selon l'axe dorso-ventral de la moëlle épinière embryonnaire chez le poulet

par Soraya Mekki-Dauriac

Thèse de doctorat en Biologie - Santé - Biotechnologies. Neurobiologie du développement

Sous la direction de Philippe Cochard.

Soutenue en 2004

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Dans la moelle épinière, les oligodendrocytes, cellules myélinisantes du système nerveux central, dérivent de la région la plus ventrale du neuroépithélium, sous l’effet du morphogène Sonic Hedgehog (SHH) sécrété par la floor plate. Cependant, le neuroépithélium dorsal peut générer ces cellules dans certaines conditions. Pour expliquer l’absence d’oligodendrogenèse dorsale en situation normale, nous avons supposé l’existence de signaux inhibiteurs localement. L’ablation in ovo de la partie la plus dorsale de la moelle épinière entraîne, en effet, la spécification d’oligodendrocytes plus dorsaux. Les bone morphogenetic proteins (BMPs), exprimées dorsalement, inhibent la détermination des oligodendrocytes et l’expression du facteur de transcription Olig2, requis pour ce processus, malgré la présence de SHH in vitro et in vivo. Les BMPs font donc partie des signaux dorsaux inhibant la spécification des oligodendrocytes et fixent la limite dorsale du domaine oligodendrogénique.

  • Titre traduit

    Role of bone morphogenetic proteins in the control of the position of oligodendrocyte precursors along the dorso-ventral axis of the embryonic chick spinal cord


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    In the spinal cord, oligodendrocytes, the myelinating cells of the central nervous system, arise from the most ventral part of the neuroepithelium, reflecting the influence of Sonic Hedgehog (SHH), a morphogen secreted by the floor plate. Although the dorsal neuroepithelium does normally not generate oligodendrocytes, it can be induced to do so under certain conditions. This led us to test the idea that dorsal cues could locally inhibit oligodendrogenesis. In ovo removal of the dorsal most part of the spinal cord resulted in the specification of oligodendrocytes dorsal to their normal domain of emergence. Bone morphogenetic proteins (BMPs), expressed dorsally, invariably inhibited oligodendrocyte determination and expression of Olig2, a transcription factor required for this process, in vitro and in vivo, despite the presence of SHH. Thus, BMPs are among the dorsal signals that inhibit oligodendrocyte specification and contribute to the ventral restriction of initial steps of oligodendrogenesis by setting the dorsal border of the oligodendrogenic domain.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (154 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 140-153

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004TOU30255
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.