Deraeocoris lutescens schiling (Heteroptera : Miridae) : un auxiliaire potentiel?

par Khalid Lamine

Thèse de doctorat en Entomologie

Sous la direction de Claude Alauzet.

Soutenue en 2004

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Deraeocoris lutescens (Heteroptera : Miridae) : a potential biocontrol agent ?


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Parmi les insectes utiles présents dans les noiseraies françaises figure Deraeocoris lutescens (Heteroptera : Miridae). Des aspects de son écologie, de sa biologie et de son comportement ont été étudiés afin de préjuger de ses potentialités biotiques. Les échantillonnages de ce Miride en noiseraie complétés par des observations au laboratoire nous ont permis de déterminer son cycle biologique. Le rôle de l’accouplement et de la photopériode dans le fonctionnement ovarien de cet insecte ont été étudiés au laboratoire. Son type de diapause, sa photopériode seuil et son stade sensible sont déterminés. L’ultrastructure de ses pièces buccales confirme sa zoophagie, son caractère généraliste en situation de choix de la proie ainsi que sa voracité sont désormais avérés. Enfin, l’effet de la durée de jeûne sur le comportement de recherche de ce Miride a été étudié au moyen de la trajectometrie. Les résultats de ce travail plaident pour essayer ce prédateur en tant qu'agent de lutte biologique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 185 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 169-185

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004TOU30244
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.