Etude du courant annulaire de la magnétosphère terrestre à l'aide des données obtenues à bord des quatre satellites du projet CLUSTER

par Claire Vallat

Thèse de doctorat en Physique des plasmas spatiaux

Sous la direction de Jean Dandouras.

Soutenue en 2004

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Le Courant Annulaire de la Magnétosphère terrestre se forme dans la région relativement proche de la Terre, et il résulte de la dérive des particules chargées qui sont injectés lors des orages magnétosphériques. Les 4 satellites de la mission Cluster permettent: (i) l'étude de la population ionique du Courant Annulaire grâce aux données de l'expérience CIS (qui révèle l'existence de structures spectrales fines); (ii) l'estimation pour la première fois de la densité de courant grâce aux données de l'expérience FGM (champ magnétique: méthode du curlomètre). Une analyse de l'évolution latitudinale du courant a été faite et l'existence d'un courant résiduel important en périodes calmes a été démontrée. Enfin, la comparaison des flux ioniques obtenus in-situ et de ceux déduits par la méthode d'inversion d'images magnétosphériques en atomes énergétiques neutres a permis de valider cette méthode pour la première fois et montre l'intérêt de resituer les mesures locales dans un contexte global

  • Titre traduit

    Study of the terrestrial ring current using the four Cluster spacecraft data


  • Résumé

    The ring current in the Earth's magnetosphere is a toroidal-shaped current system flowing in the near-Earth region, and results from the drift of charged particles injected during magnetospheric storms. The 4 Cluster spacecraft allow: (i) the study of the ring current ions using the CIS experiment data (which reveal very narrow spectral structures); (ii) the calculation for the first time of the current density, using FGM experiment data (curlometer technique based on 4 simultaneous points of magnetic field measurements). An analysis of the current's latitudinal profile is performed and the existence of a substantial residual current during quiet times is revealed. Finally, a comparison between ion fluxes obtained in-situ by Cluster and fluxes deduced from the inversion of magnetospheric energetic neutral atom images allows, for the first time, to validate the inversion method and proves the complementarity of the two approaches, i. E. Local measurements and neutral atom global imaging.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 202 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 183-202

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004TOU30227
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.